mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le pape constate la montée de l’individualisme en période pandémique

Bratislava, 13 septembre (Prensa Latina) Le pape François a manifesté  lundi que la pandémie de Covid-19 avait montré clairement la facilité avec laquelle on pouvait ne penser qu’à soi, « malgré être nous tous dans la même situation ». 

Lors d’une réunion dans le jardin du palais présidentiel avec les autorités, les représentants de la société civile et le corps diplomatique au cours de sa visite apostolique en Slovaquie, le pape a appelé à un « nouveau départ puisque « nous sommes tous fragiles et avons besoin les uns des autres ».

« Aucun d’entre nous ne peut s’isoler, que ce soit en tant qu’individu ou en tant que nation. Accueillons cette crise comme un appel à repenser nos modes de vie », a déclaré François.

« Il ne suffit pas de récriminer le passé ; nous devons nous mettre au travail pour construire l’avenir ensemble. Je voudrais que vous le fassiez avec le regard tourné vers le haut, comme lorsque vous regardez vos splendides montagnes Tatra », a-t-il souligné.

D’autre part,  quant à la reprise économique attendue après « des mois très durs de pandémie », le pape a mis en garde contre le risque de se laisser emporter par la précipitation et la séduction du profit, déchaînant  une euphorie passagère qui au lieu d’unir, divise.

En plus, « la reprise économique ne suffit pas dans un monde où nous sommes tous connectés, où nous vivons tous ensemble ».

C’est la troisième rencontre du deuxième jour de la visite entamée  dimanche par le successeur de Pierre.

jcc/rgh/fgg

EN CONTINU
notes connexes