lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’Unesco se mobilise contre les messages de haine

Paris, 30 septembre (Prensa Latina) L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), dont le siège est à Paris, a lancé aujourd’hui un forum télématique dans le but de contrer la montée des discours de haine.

La rencontre réunira pendant deux jours des organisations sociales, des experts en droits de l’Homme, des fonctionnaires gouvernementaux et des entreprises de technologie et de médias sociaux, pour promouvoir un engagement significatif et identifier des recommandations contre les messages qui encouragent la violence ou la discrimination.

L’organisation a également programmé une Conférence mondiale en ligne le 26 octobre, en présence de chefs d’État et de gouvernement, de ministres de l’Éducation, du Secrétaire général des Nations Unies et de la directrice générale de l’Unesco, afin de mobiliser et de renforcer l’engagement des États par l’éducation.

Le communiqué publié a mis en garde contre le fait que « les discours de haine sont de plus en plus répandus dans le monde et qu’ils peuvent inciter à la violence, saper la cohésion sociale et la tolérance et causer des dommages psychologiques, émotionnels et physiques par la xénophobie, le racisme, l’antisémitisme, la haine contre les musulmans et les autres formes d’intolérance et de discrimination ».

L’Unesco a estimé que « l’éducation peut jouer un rôle fondamental dans la lutte contre ce type de messages », tant sur Internet que dans la vie quotidienne, et « aider à contrer l’émergence de la violence visant certains groupes de la population ».

« Parce que l’histoire nous a montré que les génocides et autres atrocités ont toujours commencé avec des mots, combattre le discours de haine aujourd’hui est une responsabilité collective pour prévenir la violence à l’avenir », a manifesté l’entité.

peo/mem/Acm

EN CONTINU
notes connexes