jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’ONU met en garde contre les risques de cybercriminalité chez les personnes âgées

Nations Unies, 1 oct (Prensa Latina) Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a averti aujourd’hui que les personnes âgées étaient  plus exposées à la menace croissante de la cybercriminalité en pleine pandémie de Covid-19. 

Dans son message pour la Journée internationale des personnes âgées, il a également appelé à des politiques, des stratégies et des actions plus inclusives pour atteindre l’équité numérique pour tous les âges.

« Alors que toutes les mesures sont prises pour tenir pour responsables les criminels sans scrupules qui s’en prennent aux personnes âgées, nous devons travailler à renforcer les compétences numériques de cette population », a-t-il souligné.

« Les personnes âgées ont été isolées pendant la pandémie et les technologies leur ont permis de rester en contact avec leurs proches et de mener de nombreuses autres activités en ligne, notamment dans le cadre des restrictions imposées en réponse à la crise sanitaire ».

« Alors que nous devons relever le défi de la dépendance croissante du monde à l’égard de la technologie, M. Guterres a ajouté qu’ « aucune population ne peut bénéficier davantage d’un soutien numérique que les personnes âgées ».

« Ils sont bien plus qu’un groupe vulnérable, ils sont une source de connaissances, d’expériences et de contributions précieuses à notre progrès collectif ».

Par conséquent, a-t-il dit, « dans la mesure où ils peuvent accéder aux nouvelles technologies, les apprendre et les utiliser, ils seront mieux équipés pour contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable, l’appel universel à l’action pour mettre fin à la pauvreté, protéger la planète et assurer la santé, la paix et la prospérité».

jcc/mem/ifb

EN CONTINU
notes connexes