jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Réouverture économique de Cuba

La Havane, 4 octobre (Prensa Latina) Les autorités cubaines considèrent aujourd’hui comme principal élément de développement la reprise progressive de l’économie du pays malgré l’impact de la Covid-19 et d’autres problèmes à prendre en compte. 

Le Conseil des ministres du pays a examiné, lors de sa dernière réunion, le comportement de l’économie à la fin du mois d’août et d’autres questions importantes pour le maintien de la vitalité du pays, comme l’a reflété ce lundi le quotidien Granma.

Il a souligné que la recrudescence du blocus imposé par le Gouvernement des États-Unis, la crise économique internationale aggravée par la pandémie et la situation épidémiologique elle-même font que la situation à Cuba au début du quatrième trimestre de l’année reste complexe.

Malgré cela, Cuba mise sur l’ouverture progressive de son économie, ce qui devrait avoir un impact positif sur les activités productives.

C’est ce qu’a précisé le ministre de l’Économie et de la Planification, Alejandro Gil Fernández, en présentant un rapport sur la situation du pays à la fin du mois d’août lors de la réunion du Conseil des ministres.

La rencontre a été dirigée par le Premier ministre, Manuel Marrero, en présence du Président de la République, Miguel Diaz-Canel Bermúdez.

La croissance de l’emploi, et la lutte contre la pandémie, ont été considérés comme éléments favorables au milieu des complexités actuelles.

Ils ont précisé que de plus en plus d’emplois sont créés et que le travail des acteurs économiques est amélioré, en plus de la réouverture des secteurs de la gastronomie, des services, du tourisme et du secteur non étatique.

À ce jour, les directions municipales du Travail et de la Sécurité sociale ont reçu 203 733 demandeurs d’emploi, dont 138 656 ont déjà été employés et 5 440 ont suivi des formations pour accéder à un emploi.

Sur l’ensemble des personnes ayant trouvé un emploi, 36 % sont des jeunes de moins de 35 ans.

En ce qui concerne l’alimentation, à la fin du mois d’août, des productions telles que celles du riz, du maïs, des haricots, du lait et des œufs, ainsi que la viande bovine et porcine, n’ont pas atteints les objectifs fixés.

En ce qui concerne les légumes, bien que la demande soit bien supérieure à l’offre, les quantités disponibles ont augmenté au cours du mois d’août, tendance maintenue en septembre.

Par ailleurs, la production réelle d’électricité a été bien en deçà du plan prévu, ce qui s’est traduit par un coût non négligeable pour l’économie et les activités productives, l’objectif étant de réduire les préjudices subis par la population.

Malgré cela, et conformément à la conception gouvernementale de la lutte contre la pandémie, le quatrième trimestre de cette année vise une plus grande croissance économique et un démarrage dans de meilleures conditions 2022.

Concernant la réouverture du tourisme le 15 novembre, il a été signalé qu’il s’agissait d’un événement à impact international capable de rayonner sur l’économie et de la dynamiser.

Au cours de cette réunion, le Conseil des ministres a approuvé le nouveau portefeuille des possibilités d’investissement étranger dans le pays, qui comprend 678 projets, soit 175 de plus que le précédent.

peo/mem/rfc

EN CONTINU
notes connexes