lundi 15 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le ministre vénézuélien des Affaires étrangères exhorte le MNA à faire face aux mesures coercitives

Caracas, 11 octobre (Prensa Latina) Le ministre des Affaires étrangères du Venezuela, Felix Plasencia, a exhorté aujourd’hui le Mouvement des pays non alignés (MNA) à lutter ensemble contre l’imposition de mesures coercitives comme mécanisme pour imposer des programmes politiques. 

Lors de son intervention dans le débat général de la réunion commémorative du 60e anniversaire du Mouvement des pays non alignés, qui s’est tenue en Serbie, M. Plasencia a réitéré le refus  de la mise en œuvre de prétendues sanctions qui sapent les efforts nationaux pour faire face à l’urgence sanitaire.

Le chef de la diplomatie vénézuélienne a préconisé de revitaliser l’organisation et de renforcer l’unité entre ses membres, ainsi que de redoubler d’efforts pour rendre effectifs les objectifs de la Charte des Nations unies et les normes du droit international.

Dans la situation internationale actuelle, la coopération et la solidarité doivent prévaloir afin de faire face à la dangereuse résurgence des tendances unilatéralistes (…) au détriment du multilatéralisme ».

Le ministre vénézuélien des affaires étrangères a réaffirmé le rôle du MNA en tant que forum de consultation politique par excellence des pays en développement servant de contrepoids aux intérêts hégémoniques, colonialistes et impérialistes depuis sa création.

«  Cet esprit devrait guider les pays de l’organisation à refuser et combattre les tentatives d’un petit groupe de gouvernements qui cherchent à établir des pratiques dangereuses, contraires à la légalité internationale, et ignorant la volonté souveraine des peuples ».

jcc/mem/wup

EN CONTINU
notes connexes