vendredi 19 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le président sud-africain avertit sur les effets du changement climatique

Pretoria, 11 octobre (Prensa Latina) Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a déclaré aujourd’hui que de nombreux citoyens commençaient déjà à être affectés par les effets du changement climatique comme la sécheresse et les inondations. 

Dans sa lettre hebdomadaire, M. Ramaphosa a ajouté que « des niveaux élevés de pollution ont  touché certaines communautés de la province orientale de Mpumalanga  entraînant une augmentation des maladies respiratoires ».

D’autre part, « ceux qui dépendent de l’océan pour leur subsistance sont en difficulté car les stocks de poissons s’épuisent ».

Par conséquent, a-t-il ajouté, « l’Afrique du Sud doit passer des industries émettrices de carbone à des industries plus propres . Et Puis, les investisseurs pourraient également être réticents à investir dans les industries alimentées par les combustibles fossiles ».

En outre, les banques et les institutions financières subissent déjà des pressions de la part de leurs actionnaires pour qu’elles n’investissent pas dans des entreprises dépendant des combustibles fossiles.

« La transition est nécessaire et urgente »,  a-t-il suggéré : « Il doit s’agir cependant d’une transition juste, car des secteurs tels que l’agriculture, le tourisme, l’exploitation minière, l’énergie, les transports, l’industrie manufacturière et l’économie de la biodiversité pourraient être affectés négativement ».

Le dernier rapport des plus grands climatologues du monde prévient que le rythme du réchauffement climatique s’accélère rapidement et que l’Afrique subsaharienne a déjà connu des hausses de température moyennes.

jcc/mem/mv

EN CONTINU
notes connexes