samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba souligne la validité des principes fondateurs du Mouvement des non-alignés

Belgrade, 12 octobre (Prensa Latina) Le représentant permanent de Cuba auprès de l’Organisation des Nations Unies, Pedro Luis Pedroso, a souligné aujourd’hui la validité des principes fondateurs du Mouvement des pays non alignés (MNA) et comment son action est vitale aujourd’hui. 

Dans le discours qu’il a prononcé à la réunion de haut niveau à l’occasion du soixantième anniversaire de la première Conférence du MNA à Belgrade, il a souligné que le mouvement continue de faire face à de nombreux défis et menaces pressants.

La prolifération des guerres non conventionnelles, la course aux armements, les actes d’agression, les sanctions unilatérales et la manipulation des droits de l’Homme à des fins politiques, ainsi que la pandémie dévastatrice, nous oblige à ne pas nous détenir dans l’édification d’un ordre international juste, démocratique et équitable qui réponde à l’aspiration des peuples à la paix et au développement, a-t-il manifesté.

Comme en 1961, aujourd’hui avec une composition beaucoup plus large et représentative de tous les continents, l’unité et l’action concertée des pays du Sud est vitale, a souligné l’ambassadeur, qui se trouve à Belgrade, en Serbie, à l’occasion de la commémoration.

À ce stade, a-t-il ajouté, il est indispensable de consolider l’unité du Mouvement, de continuer à promouvoir le multilatéralisme, la solidarité, la coopération et de préserver le consensus dans le processus de prise de décisions.

Pedroso a également remercié le Mouvement pour son soutien à Cuba, son rejet catégorique de l’inscription de l’île sur la liste fallacieuse des États qui parrainent prétendument le terrorisme et son soutien historique à la résolution de l’Assemblée Générale des Nations Unies demandant la levée du blocus imposé par les États-Unis.

Il a également rappelé la ferme condamnation par le Mouvement des attentats terroristes contre les ambassades de l’île à Washington et à Paris, ainsi que contre la dernière campagne de déstabilisation visant à saper l’état de droit et la justice sociale élus par le peuple cubain.

Les principes de Bandung et la ‘Déclaration sur les buts, les principes et le rôle du Mouvement dans la conjoncture internationale actuelle’, adoptée au XVIe Sommet à La Havane, doivent continuer à nous guider, a-t-il manifesté.

Cuba, membre fondateur du Mouvement des pays non alignés et premier pays d’Amérique latine et des Caraïbes à en faire partie, réaffirme son attachement indéfectible au non-alignement et à l’unité du Sud à travers ce mécanisme de coordination politique, a souligné le diplomate.

Il a également félicité les autorités de l’Azerbaïdjan, pays qui préside actuellement le mouvement, et celles de la Serbie d’avoir facilité, lors de la réunion de haut niveau à Belgrade, les célébrations du soixantième anniversaire de la première conférence du Mouvement. Belgrade a marqué le début du développement progressif des principes de base de Bandung, basés sur des valeurs profondément anticolonialistes, anti-impérialistes et antiracistes, a-t-il rappelé.

Mais également en défense de la souveraineté, de l’intégrité territoriale, du droit des peuples à l’autodétermination, de la non-ingérence dans leurs affaires intérieures, du règlement pacifique des conflits et du désarmement général et complet, a-t-il ajouté.

peo/mem/ifb

EN CONTINU
notes connexes