samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Attaques israéliennes contre des journalistes palestiniens

Ramallah, 1er novembre (Prensa Latina) En octobre, les forces de sécurité israéliennes ont commis au moins 19 violations de droits contre des journalistes palestiniens, y compris des arrestations et des agressions physiques, a dénoncé aujourd’hui l’agence de presse officielle Wafa.

Le média a précisé que neuf communicateurs palestiniens ont été atteints par des balles, des gaz lacrymogènes ou ont été frappés ce mois-là par les forces de l’ordre du pays voisin.

Les forces d’occupation continuent de persécuter et d’agresser les journalistes dans le cadre de leur politique systématique de suppression de la liberté d’opinion et d’expression pour couvrir leurs crimes quotidiens, a déclaré l’agence de presse.

Wafa a également indiqué qu’au moins deux attaques contre des institutions ou des équipes de presse palestiniennes avaient été signalées en octobre.

À titre d’exemple, l’agence cite le cas du correspondant de télévision Muhammad Abdul Karim al Khatib, qui a été blessé par des balles en caoutchouc alors qu’il couvrait une manifestation dans le village de Beit Dajan, en Cisjordanie, contre la colonisation juive.

Quelques jours plus tard, le journaliste Hassan Dabbous a également été atteint par des balles réelles tirées lorsque les militaires israéliens ont réprimé une manifestation pour le même motif dans la localité de Beita.

Par ailleurs, lors de deux incidents distincts, le présentateur d’une radio locale, Radi Ahmed Karama, et le communicateur Sameh Manasra ont été arrêtés, ce dernier lors d’une descente de militaires au sein de sa maison dans la ville de Tulkarem.

peo/mem/rob

EN CONTINU
notes connexes