lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le président de Cuba souligne les possibilités de coopération avec les Etats-Unis

La Havane, 1er novembre (Prensa Latina) Le président de Cuba, Miguel Diaz-Canel, a souligné aujourd’hui les possibilités de coopération entre l’île et les États-Unis si le gouvernement de ce pays abandonnait sa politique de siège. 

Par le biais de son compte Twitter, le mandataire a réfléchi à ces possibilités et a partagé un article sur l’étude clinique du vaccin cubain contre le cancer du poumon menée aux États-Unis par l’Institut Roswell Park.

«Que pourrions-nous faire de plus ensemble pour l’humanité si le gouvernement de ce pays laissait de côté sa politique obstinée et cruelle contre Cuba? Encore une fois, la science nous a montré la voie à suivre», a écrit le chef d’État.

Washington maintient contre l’île un blocus économique, commercial et financier contre l’île de plus de six décennies, et qui a été renforcé par 243 mesures unilatérales appliquées sous l’administration de Donald Trump et qui se sont maintenues par le nouveau président Joe Biden, y compris pendant la pandémie de Covid-19.

Tant la communauté internationale que des représentants du monde des affaires, des milieux scientifiques et de l’art, notamment aux États-Unis, plaident en faveur de la fin du siège.

Les scientifiques du pays caribéen ont récemment envoyé une lettre au président Joe Biden dans laquelle ils se sont déclarés prêts à collaborer avec les États-Unis et ont évoqué la possibilité d’un échange d’informations sur les vaccins contre la Covid-19 mis au point par Cuba.

peo/mem/idm

EN CONTINU
notes connexes