mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un millier d’émigrés hébergés dans le centre logistique biélorusse de Bruzgui

Minsk, 17 novembre (Prensa Latina) La Croix-Rouge biélorusse a indiqué mercredi qu’environ un millier de migrants avaient été hébergés dans le centre de transport et de logistique de Bruzgui et que 800 autres demeuraient dans le camp situé à la frontière biélorusse-polonaise.

De son côté, le Comité d’État des frontières du Bélarus a confirmé qu’environ deux mille réfugiés séjournaient près de la frontière entre le Bélarus et la Pologne et que certains avaient réussi à franchir les postes frontières à trois endroits.

Hier, plusieurs centaines de personnes ont accepté la proposition de Minsk de s’installer dans le centre logistique et leur nombre a progressivement augmenté pour atteindre 1 000. Cependant,  un nombre à peu près semblable reste dans un camp informel installé près du poste frontière de la ville biélorusse.

Selon l’agence de presse TASS, un petit nombre de migrants ont jeté des pierres et des bâtons sur la police polonaise qui a répondu par des grenades assourdissantes et de l’eau lacrymogène.

Le sénateur polonais du parti au pouvoir Droit et Justice, Krzysztof Mruz, a communiqué aujourd’hui sur la chaîne de télévision Telewizja Polska que le gouvernement avait l’intention de commencer la construction d’une nouvelle clôture à la frontière avec le Belarus le 15 décembre.

Au début de la crise migratoire, Varsovie a construit une clôture en fil de fer barbelé sur la frontière commune, qui ne constituait pas un obstacle sérieux à contourner pour les migrants.

Selon les autorités polonaises, la nouvelle structure de 5,5 mètres de haut coûtera à la Pologne quelque 400 millions de dollars, dont 28 millions seront destinés à l’achat des capteurs, des systèmes de surveillance et d’autres mécanismes de sécurité modernes.

La construction s’étendra sur 180 kilomètres des 418 kilomètres de la frontière avec le Belarus et devrait être achevée au cours du premier semestre 2022.

jcc/mem/mml

 
EN CONTINU
notes connexes