mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Des syndicalistes haïtiens solidarisés du peuple de la Guadeloupe

Port-au-Prince, 29 novembre (Prensa Latina) Les syndicalistes haïtiens du secteur des transports ont exprimé aujourd’hui leur solidarité avec le peuple guadeloupéen après deux semaines de manifestations et ont demandé la fin des violences policières.

Ces deux dernières semaines, des mobilisations contre la gestion de la crise sanitaire de Covid-19, notamment la vaccination obligatoire des personnels de santé, ont donné lieu à des violences sur l’île française d’outre-mer.

De graves émeutes, des barrages routiers et des barricades ont eu pour épicentre la Guadeloupe, puis se sont étendues à la Martinique, pour réclamer des augmentations de salaire et une réduction du prix des carburants.

Outre la crise sanitaire, un tiers des Guadeloupéens vivent dans la pauvreté et 20 % de la population active est au chômage.

Pour calmer la situation, les autorités françaises se sont déclarées ouvertes à la discussion d’une éventuelle indépendance de l’île et ont reporté au 31 décembre la vaccination obligatoire des deux territoires d’outre-mer.

Après cette annonce, le calme a commencé à revenir dans les régions dimanche et le ministre français de l’outre-mer, Sébastien Lecornu, s’est rendu sur les deux îles pour tenter de désamorcer les tensions.

jcc/jf/ane

 
EN CONTINU
notes connexes