samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La justice hongroise en faveur de la primauté nationale sur la communautaire

Budapest, 10 décembre (Prensa latina) Le tribunal Constitutionnelle hongrois a statué aujourd’hui que l’État a le pouvoir de contester le droit de l’Union européenne (UE), décision qui pourrait constituer un nouveau point de friction entre les deux parties.

Budapest s’ajoute ainsi à une action similaire de la Justice polonaise, nation également mise en cause par l’UE pour des questions relatives au droit à la libre expression et à l’action des juges et magistrats.

L’arrêt prévoit que, dans le cas de contraventions impliquant la juridiction nationale et la juridiction communautaire, ce pays a la possibilité de ne pas appliquer les arrêts du Tribunal de justice du bloc (TUE) s’il estime qu’ils peuvent représenter un risque pour sa souveraineté.

Le TUE a condamné il y a un an le gouvernement de Viktor Orban pour ce qu’il a considéré comme une violation des droits des demandeurs d’asile, en raison de la rétention indéfinie de migrants à la frontière de ce pays avec la Serbie.

Selon l’UE, la justice communautaire prime sur la justice nationale et briser cette hiérarchie implique également de transgresser l’un des piliers de base sur lesquels repose l’alliance.

peo/gas/ehl

EN CONTINU
notes connexes