mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Réduction de l’aide humanitaire au Yémen par manque de ressources

Nations Unies, 22 décembre (Prensa Latina) Les autorités du Programme Alimentaire Mondial (PAM) ont alerté aujourd’hui qu’à partir de janvier, faute de ressources financières, elles vont réduire les rations alimentaires qu’elles livrent à 13 millions de personnes au Yémen.

Elles ont averti qu’à partir de ce mois-là, huit millions de personnes recevront une ration alimentaire réduite, tandis que cinq millions de personnes risquant immédiatement de tomber dans la famine continueront à bénéficier d’un quota complet.

Dans un communiqué, le PAM a indiqué que plus de la moitié de la population yéménite souffrait de la faim, une situation qui nécessite 970 millions de dollars pour apporter une aide vitale à ceux qui seront au bord de la famine en 2022.

Au cours des trois derniers mois, l’insuffisance alimentaire a de plus en plus affecté la moitié des ménages au Yémen, tandis que les prix des denrées alimentaires ont doublé et ont poussé davantage de personnes à dépendre de l’aide humanitaire.

Ces réductions se produiront alors que la dévaluation de la monnaie et l’hyperinflation ont mis l’économie yéménite au bord de l’effondrement, tandis que les affrontements sur plusieurs fronts forcent les familles à fuir.

La directrice régionale du PAM pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, Corinne Fleischer, a déclaré que de plus en plus de personnes souffrent de la faim et de l’insécurité alimentaire et rejoignent les rangs des millions de personnes qui meurent de ces fléaux.

En outre, le PAM devrait réduire les traitements contre la malnutrition et l’alimentation scolaire des enfants qui représentent plus de la moitié de la population, ainsi que pour la moitié des enfants de moins de cinq ans exposés à la malnutrition, dans un pays qui compte 16,2 millions de personnes.

« Le peuple yéménite est plus vulnérable que jamais, il est ébranlé par un conflit implacable et une crise économique toujours plus profonde qui plonge des millions (de personnes) dans la misère », a déclaré Fleischer.

Les stocks alimentaires du PAM au Yémen s’épuisent dangereusement à un moment où les budgets pour les crises humanitaires à travers le monde arrivent à leur limite, ce qui rend urgente la contribution des donateurs pour éviter une catastrophe imminente, a-t-elle insisté.

peo/msm/crc

EN CONTINU
notes connexes