jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Appel à un cessez-le-feu entre groupes armés en Colombie

Bogota, 3 janvier (Prensa Latina) Le sénateur du parti d’opposition Pôle Démocratique Alternatif Iván Cepeda a appelé aujourd’hui les groupes armés en Colombie à déclarer un cessez-le-feu et mettre fin aux hostilités dans des zones comme Arauca et la côte Pacifique pour protéger les communautés.

Face aux événements qui se sont produits ces dernières heures dans ces régions, où l’on dénombre plus de 20 morts et des centaines de personnes déplacées par des affrontements entre structures armées, Cepeda a appelé à la création d’un climat favorable à la mise en œuvre d’un processus de paix sous le prochain gouvernement issu des élections de 2022.

Par ailleurs, le sénateur du Parti Vert Antonio Sanguino a assuré que des actions humanitaires sont urgentes à Arauca.

« Le Gouvernement ne peut pas se comporter comme un spectateur passif alors que le conflit des groupes armés affecte la population civile sans défense », a-t-il déclaré sur son compte Twitter.

Par ailleurs, le Syndicat des travailleurs de la sécurité et de la protection pour la paix s’est exprimé dans le même sens en déplorant « ce que vivent les communautés rurales du département d’Arauca. »

La guerre ne laisse que des lamentations et des tragédies pour le peuple, a-t-il souligné en exhortant les groupes armés à « cesser leurs actions et à freiner cette confrontation insensée ».

Face à la situation dans cette région, le Défenseur du peuple, Carlos Camargo, s’est déclaré profondément préoccupé par l’aggravation du conflit armé dans le département d’Arauca.

Il a assuré que le Bureau du Défenseur du peuple maintenait en vigueur une alerte rapide et a exhorté les autorités régionales à activer les instances compétentes pour s’occuper de la population civile et la protéger tout en continuant à fournir un accompagnement et un suivi à cette urgence humanitaire.

peo/gaz/otf

EN CONTINU
notes connexes