lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le ministre cubain des Affaires étrangères insiste sur l’impact inégal de Covid-19

La Havane, 4 janvier (Prensa Latina) Le ministre cubain des Affaires étrangères Bruno Rodríguez a opposé  aujourd’hui l’impact inégal de la Covid-19 à l’origine de la chute de 97 millions de personnes dans la pauvreté aux avantages de millions de dollars des compagnies pharmaceutiques.

Dans un message rendu publique  sur son compte Twitter, le ministre des Affaires étrangères a rappelé que 5,5 millions de patients atteints de la maladie avaient perdu la vie depuis 2020.

« A cours de ce temps, la valeur de six sociétés pharmaceutiques transnationales développant des vaccins anti- Covid-19 a augmenté de 350 milliards de dollars ».

Selon des chiffres du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), la région d’Amérique latine est l’une des plus durement touchées par le nouveau coronavirus, notamment sur des indicateurs comme l’emploi et les revenus, l’insécurité alimentaire, l’accès à l’éducation et l’égalité homme-femme.

Fin novembre, le PNUD a estimé qu’une personne sur quatre en Amérique latine n’avait pas réussi à retrouver son emploi d’avant COVID-19 et que près de la moitié des ménages n’avait pas atteint leur revenu total en 2019.

La pandémie qui  couve  à l’heure présente  a mis en évidence des inégalités au  cœur de la région où les groupes les plus vulnérables et les plus démunis ont été touchés de manière disproportionnée, a dit le directeur du PNUD pour l’Amérique latine et les Caraïbes, Luis Felipe López-Calva.

jcc/gaz/ebr

EN CONTINU
notes connexes