samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Fidel Castro et son arrivée à La Havane avec la Caravane de la Liberté

La Havane, 8 janvier (Prensa Latina) Il y a 63 ans, la Caravane de la Liberté, dirigée par Fidel Castro et des membres de l’Armée rebelle, est arrivée à La Havane et a célébré avec le peuple cubain le triomphe révolutionnaire du 1er janvier.

Les combattants de la Sierra Masetra, qui avaient réussi à vaincre la tyrannie de Fulgencio Batista, avaient parcouru plus de mille kilomètres à travers le pays du 2 au 8 janvier 1959.

La caravane avait quitté Santiago de Cuba et était allé à la rencontre des habitants de différentes municipalités des provinces de Granma, Holguín, Las Tunas, Camaguey, Santa Clara, Cienfuegos et Matanzas sur leur chemin vers La Havane.

Après plusieurs arrêts dans la capitale, la masse populaire accompagnant le leader de la Révolution s’était agrandie le long du trajet jusqu’à l’ancienne caserne Columbia.

« Plus la foule qui venait nous recevoir était extraordinaire, et plus la joie du peuple était extraordinaire, plus grande était notre préoccupation, car plus grande était aussi notre responsabilité devant l’histoire et devant le peuple de Cuba », avait alors déclaré Fidel Castro.

Chaque année, à la même date, des Cubains de diverses générations suivent cette route, comme un hommage à l’Armée rebelle et en signe de leur attachement à la Révolution sur l’île.

Lorsque Fidel Castro est mort le 25 novembre 2016, ses cendres ont parcouru le pays en direction de Santiago de Cuba, dans le sens inverse de celui suivi par la Caravane de la Liberté, occasion pour le peuple de l’île de faire ses adieux à son leader historique.

peo/msm/idm

EN CONTINU
notes connexes