mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Russie attend une réponse rapide des Etats-Unis sur les garanties de sécurité

Moscou, 11 janvier (Prensa Latina) La porte-parole du Ministère des Affaires étrangères russe, Maria Zajarova, a manifesté aujourd’hui sur sa chaîne Telegram que son pays attend une réponse rapide de la part des États-Unis à ses propositions concernant des garanties légales de sécurité.

« Comme ils disent, la balle n’a pas atteint notre moitié du terrain, elle est toujours du côté des États-Unis », a publié la fonctionnaire.

Elle a souligné que la porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki, « qui n’est clairement pas au courant de ce qui se passait à Genève, doit aussi comprendre cela », en référence aux négociations d’hier dans cette ville suisse entre les délégations des deux pays.

Lundi, la porte-parole de l’administration nord-américaine a indiqué que son pays se préparait à ce que Moscou diffuse des informations erronées sur les engagements relatifs aux consultations bilatérales.

Zajarova a signalé que, lors de l’échange de près de huit heures de la veille, la partie russe a exprimé « sa position très claire et très concrète » quant aux exigences clés qui marquent les propositions d’accords remises à Washington.

« Non expansion de l’OTAN (Organisation du Traité de l’Atlantique Nord), non déploiement d’armes offensives à proximité du territoire russe, retour de l’infrastructure militaire en Europe à la configuration de 1997, lorsque l’Acte fondamental Russie-OTAN a été signé au plus haut niveau », a-t-elle cité comme principaux points exprimés.

Puis elle a expliqué que, dans la pratique, la demande de Moscou implique le retrait des forces et des armements nord-américains des territoires des nouveaux membres admis à l’OTAN depuis 1997.

Pour demain mercredi, à Bruxelles, en Belgique, est prévue la réunion du Conseil Russie-OTAN pour discuter des initiatives d’engagements sécuritaires, alors que la rencontre de Moscou avec le Conseil permanent de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe aura lieu le 13 de ce mois à Vienne, en Autriche.

peo/gaz/mml

EN CONTINU
notes connexes