lundi 15 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le conflit en Ethiopie accroît les besoins humanitaires

Nations Unies, 15 janvier (Prensa Latina) Le conflit dans le nord de l’Ethiopie provoque un besoin croissant d’aide humanitaire et affecte également les opérations d’aide, a déclaré hier le porte-parole adjoint du secrétaire général de l’ONU, Farhan Haq.

Les combats autour de la ville éthiopienne d’Abala, à la frontière entre le Tigré et l’Afar, font qu’il est difficile pour le Bureau de la coordination des affaires humanitaires d’apporter de l’aide à cette ville, a-t-il précisé.

Depuis le 14 décembre, il n’y a pas eu de livraisons d’aide dans le Tigré, alors que les partenaires humanitaires de l’organisation multilatérale ont temporairement limité leurs activités, excepté dans la ville de Shire, en raison des frappes aériennes en cours, a-t-il indiqué.

Bien que les combats continuent d’entraver les opérations d’aide dans certaines parties d’Amhara, l’intervention humanitaire s’intensifie progressivement dans cette zone à mesure que davantage de zones deviennent accessibles, a observé Haq.

Pour sa part, le Programme alimentaire mondial (PAM) a averti que ses opérations d’aide alimentaire étaient sur le point de s’arrêter car des combats intenses bloquent le passage du carburant et des vivres.

Depuis la mi-décembre, aucun convoi du PAM n’entre à Mekelle, la capitale du Tigré, et les aliments enrichis pour le traitement des enfants et des femmes sous-alimentés sont épuisés.

Le directeur régional du PAM pour l’Afrique de l’Est, Michael Dunford, a demandé à toutes les parties au conflit de garantir immédiatement la sécurité des couloirs humanitaires.

Après plus d’un an de conflit dans le nord de l’Éthiopie, l’ONU estime que 9,4 millions de personnes ont actuellement besoin d’aide humanitaire.

peo/rgh/ifb

EN CONTINU
notes connexes