lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le gouvernement palestinien appelle l’ONU à mettre fin aux agressions israéliennes

Ramallah, 15 janvier (Prensa Latina) Le gouvernement palestinien a demandé à l’ONU de mettre un terme à l’escalade des agressions israéliennes contre la Cisjordanie et la bande de Gaza, y compris les assassinats, les démolitions d’infrastructures, la colonisation et les vols de terres.

Le représentant permanent palestinien auprès de l’organisme international, Riyad Mansour, a dénoncé les attaques incessantes des forces de Tel-Aviv qui « font de la vie un enfer insupportable et causent d’énormes souffrances quotidiennes au peuple », a souligné l’agence de presse Maan.

Mansour a envoyé une lettre au secrétaire général de l’ONU, ainsi qu’aux présidents du Conseil de sécurité et de l’Assemblée générale, dans laquelle il critique les récents assassinats commis par les troupes d’occupation.

Il cite le cas d’Omar Abdel Majid Asad, 80 ans, qui a été arrêté par des soldats israéliens à l’aube du mercredi dernier dans la localité de Jiljilya.

Des sources palestiniennes ont rapporté que les militaires lui avaient bandé les yeux, l’avaient frappé et menotté, avant de l’abandonner dans un bâtiment en construction, où il est mort d’une crise cardiaque.

Mansour a également souligné l’attaque contre Suleiman Al Hathlin, 75 ans, qui est tombée dans le coma après avoir été renversée de manière intentionnée par un colon.

Le diplomate a souligné le manque de crédibilité des enquêtes israéliennes, car elles ne débouchent jamais sur des inculpations et des poursuites, puis il a demandé que ces affaires soient examinées par la Cour pénale internationale.

peo/msm/rob

EN CONTINU
notes connexes