jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Des Salvadoriens défilent pour commémorer les Accords de paix

San Salvador, 16 janvier (Prensa Latina) Des milliers de Salvadoriens ont défilé aujourd’hui pour commémorer le trentième anniversaire des Accords de Paix qui ont mis fin à 12 ans d’un conflit armé qui a fait au moins 75 000 morts.

Des représentants de divers secteurs se sont mobilisés dans cette capitale pour commémorer une date contestée par le gouvernement du président Nayib Bukele, qui qualifié les Accords de « farce ».

Paraphé le 16 janvier 1992 à Chapultepec, au Mexique, ce pacte a mis fin à la guerre civile qui a saigné le pays de 1980 à 1992, et a permis un retour à des institutions démocratiques après des années d’administrations militaires.

La semaine dernière, l’Assemblée législative, dont la majorité soutient le pouvoir actuel, a supprimé la célébration de la Journée nationale de la paix et, à la place, a proclamé la Journée des victimes du conflit armé, initiative déjà approuvée par Bukele.

Les organisateurs de la mobilisation de ce dimanche ont dénoncé les barrages de police pour empêcher l’arrivée de manifestants dans la capitale, ce qui a conduit à des blocages populaires sur les routes et dans certaines rues. 

Le quotidien Diario El Salvador, favorable à Bukele, a dénoncé le fait que les manifestants « agressent les personnes qui se rendent à leur travail, bloquent différentes rues, ce qui empêche la libre circulation des conducteurs, et utilisent des enfants et des personnes âgées pour leur marche ».

El Salvador a été le théâtre de plusieurs manifestations populaires depuis septembre dernier, lorsque la circulation du bitcoin est entrée en vigueur dans le pays, bien que les collectifs participants réclament également plus de sécurité et d’indépendance des pouvoirs.

peo/mem/cmv

EN CONTINU
notes connexes