dimanche 21 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Des maires nord-américains intéressés par la collaboration médicale avec Cuba

Washington, 20 janvier (Prensa Latina) Un groupe de maires des États-Unis s’intéresse aujourd’hui à la collaboration médicale de Cuba, notamment de la brigade internationaliste Henry Reeve, qui a soutenu la lutte face à la Covid-19 dans différentes parties du monde.

C’est ce que rapporte le site numérique The Washington Informer en donnant des détails sur les obstacles que Washington impose à l’aide médicale de la plus grande des Antilles.

Juste au moment où la variante Omicron du SARS-CoV-2 s’étend aux États-Unis, signale le média, un collectif de leaders locaux se prépare à encourager l’administration de Joe Biden à annuler le siège de longue date qui empêche les professionnels de santé cubains d’aider les médecins sur le sol nord-américain.

Le 20 décembre dernier, lorsque les États-Unis ont connu une forte augmentation des infections et des hospitalisations dues à la Covid-19, le fondateur et directeur général de la Conférence mondiale des maires, Johnny Ford, a rencontré des diplomates cubains pour aborder cette question.

L’ambassadrice cubaine aux États-Unis, Lianys Torres, et le représentant permanent adjoint de la mission de l’île auprès des Nations Unies, Yuri Gala, ont participé à cette rencontre avec l’ancien maire de Tuskegee, Alabama.

Pendant près de deux heures, indique The Washington Informer, ils ont discuté des efforts de Cuba pour endiguer la pandémie, malgré les obstacles du blocus économique, commercial et financier de Washington, qui empêche l’accès aux médicaments et aux ressources nécessaires.

Ils ont également parlé de la mise au point de vaccins cubains contre la Covid-19, utilisés avec succès pour immuniser la population du pays caribéen et d’autres États comme le Venezuela et le Vietnam, entre autres.

En vue de la prochaine Convention de la Conférence mondiale des maires à Eatonville, en Floride, et des efforts du maire de Newark, Ras Baraka, pour impliquer l’Association des maires afro-américains et la Conférence nationale des maires noirs, Ford a anticipé d’autres opportunités pour faire pression sur Biden sur la collaboration médicale cubaine.

« Cuba peut nous être d’une grande aide et nous voulons trouver un moyen d’utiliser son expérience », a souligné le directeur général de la Conférence mondiale des maires.

C’est pourquoi nous allons travailler pour convaincre le gouvernement des États-Unis de permettre cette coopération, a-t-il ajouté, cité par The Washington Informer.

Selon les statistiques internationales, Cuba, avec ses taux élevés de vaccination contre la Covid-19, figure parmi les leaders dans ce domaine au niveau mondial.

La Conférence mondiale des maires est une instance à travers laquelle les dirigeants municipaux, nationaux et étrangers établissent des relations de confiance et créent des opportunités de commerce et d’investissement.

peo/mem/ifb

EN CONTINU
notes connexes