lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les mesures des États-Unis contre la Russie affecteront le système financier mondial

Moscou, 30 janvier (Prensa Latina) Les mesures unilatérales que les États-Unis cherchent à imposer à la Russie en cas d’agression présumée contre l’Ukraine peuvent menacer la stabilité du système financier mondial, avertit une analyse du New York Times.

Aucun pays n’a tenté auparavant d’imposer des restrictions aussi importantes à une économie aussi grande que la Russie, indiquent les auteurs de l’article publié ce samedi.

Selon eux, de telles mesures conduiront au désordre dans les économies des pays développés, notamment européennes, ce qui provoquera la déstabilisation du système financier mondial.

L’influent média nord-américain a reconnu que ces actions pourraient conduire à une forte réponse de Moscou.

Un autre quotidien étasunien, The Wall Street Journal, a indiqué vendredi dernier que les restrictions proposées auraient un impact sur les banques d’État, les exportations de haute technologie et les transactions de dette souveraine.

Citant des responsables du gouvernement nord-américain, il a souligné que, pour le moment, les États-Unis n’envisagent pas d’imposer des sanctions aux exportations de pétrole et de gaz naturel de la Russie, ni d’exclure le pays eurasien du système de paiement international Swift.

Le 17 janvier dernier, le journal allemand Handelsblatt a rapporté, citant des sources gouvernementales, que Washington et l’Union européenne avaient exclu la déconnexion des banques russes du système Swift comme une option pour d’éventuelles sanctions.

Cependant, un porte-parole du Conseil de sécurité nationale des États-Unis a déclaré plus tard qu’aucune option n’était exclue et que le refus d’accès de banques au système Swift étaient possibles en cas de nouvelle montée des tensions autour de l’Ukraine. 

Pour le leader de l’Union démocrate-chrétienne (CDU) d’Allemagne, Friedrich Merz, l’Europe commettra une erreur si elle tente de déconnecter la Russie de ce système de paiement international, a-t-il déclaré lors d’une interview avec l’agence Welt.

« Si nous coupons la Russie de Swift, il y a un grand danger que ce système s’effondre et que nous devions passer au système de paiement chinois. Ce faisant, nous nous causerons de graves dommages », a-t-il manifesté.

peo/mem/mml 

EN CONTINU
notes connexes