dimanche 21 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Plus de 10 personnes tuées lors des bombardements en Syrie

Damas, 2 février (Prensa Latina) Au moins 10 civils ont été tués et 40 autres blessés lors d’échanges de tirs d’obus entre des groupes armés illégaux dans la ville d’Al-Bab, dans la province d’Alep, au nord de la Syrie.

Selon des militants locaux cités par la télévision nationale, les bombardements ont été déclenchés par l’armée turque et des formations extrémistes locales opérant sous son commandement, d’une part, et par les soi-disant Forces démocratiques syriennes (FDS), une milice séparatiste alliée de Washington, d’autre part.

Par ailleurs, des tirs d’artillerie lourde turcs ont visé la ville d’Abu Rasen et les villages environnants dans le nord-ouest de la province de Hasakeh faisant,  selon SANA, un bon nombre de dégâts matériels et le déplacement de civils.

Cet échange d’assauts  se produisent quelques heures après une opération de drones turcs menée sous le nom de « Winter Eagle » contre des quartiers généraux, des casernes, des entrepôts et des patrouilles des FDS dans plusieurs régions du nord-est de la Syrie. 

La Turquie contrôle depuis 2018 des zones dans le nord de la Syrie, notamment dans les provinces d’Idlib, d’Alep, de Raqa et de Hasakeh, où elle soutient publiquement le groupement dit « Armée nationale » et d’autres organisations qualifiées de terroristes par Damas.

Dans ces zones, des affrontements continus ont lieu entre les SDF et l’armée turque et ses groupes, causant des victimes civiles et des pertes matérielles.

jcc/mem/fm

EN CONTINU
notes connexes