mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Une grève silencieuse rappelle le Coup d’État au Myanmar

Naypid, 1er février (Prensa Latina) Des manifestants contre le coup d’État au Myanmar ont défié aujourd’hui l’ordre de la junte au pouvoir de ne pas commémorer le premier anniversaire de l’événement et ont entamé une grève silencieuse.

Des résidents des principales villes du pays ont simplement applaudi massivement à 16h00 (heure locale), en guise de protestation populaire contre le Coup d’État qui a déclenché ces derniers mois des manifestations de masse et la répression de la dissidence.

Des médias locaux ont diffusé des images de Yangon et Mandalay, où les manifestants ont brandi des banderoles en faveur de la démocratie et allumé des fusées éclairantes.

Les photos publiées montraient des scènes similaires dans tout le pays, de Myitkyina et Namati à Kachin, l’État le plus septentrional du Myanmar, à Dawei et Myeik dans la région de Tanintharyi, dans le sud.

La junte avait auparavant menacé de s’emparer des entreprises fermées à cette occasion et avait averti que des manifestations bruyantes ou le partage de « propagande » antimilitariste pourraient donner lieu à des accusations de trahison ou de terrorisme.

Depuis le coup d’État, plus de 1 500 personnes ont été tuées et au moins 11 838 personnes ont été détenues dans le cadre de la répression militaire, selon l’Association d’assistance aux prisonniers politiques.

peo/mem/lp 

EN CONTINU
notes connexes