mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un congrès international sur l’enseignement supérieur débute à Cuba

La Havane, 7 février (Prensa Latina) L’utilisation de l’innovation pour  un développement durable sera dès aujourd’hui  le centre de débats d’académiciens, de professeurs et d’étudiants lors du Congrès international d’éducation supérieur « Université 2022 » qui se tiendra à Cuba jusqu’à vendredi.

L’événement, dont le siège central est le Palais des Conventions de La Havane, sera inauguré par une conférence du président cubain, Miguel Díaz-Canel, avec comme thème la « Gestion gouvernementale basée sur la science et l’innovation : avancées et défis ».

Dans le cadre du programme, s’effectueront également des ateliers et des forums qui porteront sur le respect des Objectifs de développement durable, le lien université-entreprise, la gestion des connaissances, le rôle des organisations étudiantes et syndicales et la formation de professionnels compétents.

Selon les organisateurs, ce rendez-vous aura abordera également les défis de l’enseignement dans le cadre d’activités réalisées de manière virtuelle, et non seulement présentielle, des conditions imposées par la pandémie de Covid-19.

La directrice des Relations internationales du Ministère de l’Enseignement  Supérieur (MES) de l’île, María Victoria Villavicencio, à déclarée lors d’une conférence de presse, que le congrès sera par ailleurs une occasion d’examiner les accords de collaboration entre Cuba, la Russie, la Bulgarie et le Mexique. 

D’après le MES, du total des interventions proposées aux organisateurs, 1 786 ont été sélectionnées , dont plus de 200 de la part d’étrangers de près de vingt pays qui participeront de manière virtuellement ou présentielle en raison des conditions sanitaires au niveau mondial.

Parmi les personnalités qui assisteront à « Université 2022 », sont annoncés le théologue brésilien Frei Betto et le politologue argentin Atilio Borón, ainsi que le président du Parc scientifique et technologique Skolkovo de Russie, Victor Vekselberg.

Ce rendez-vous international comptera également sur la présence de Stefania Giannini, directrice générale adjointe de l’Unesco pour l’éducation, mais aussi sur la participation de ministres de divers pays et de représentants d’autres organismes internationaux.

Il s’agit cette année de la 13e édition du congrès, qui depuis 1998 offre un espace pour l’analyse des sujets les plus importants qui concernent l’enseignement supérieur.

peo/ssa/acl/cgc

EN CONTINU
notes connexes