mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un média indien souligne l’aide de Cuba à vacciner le monde

New Delhi, 7 février (Prensa Latina) Sous le titre « Cuba aide à vacciner le monde », le portail indien Peoples Dispatch a souligné l’envoi de vaccins de l’île caribéenne à des pays comme la Syrie, durement frappée par une décennie de guerre et des sanctions des États-Unis et de leurs alliés.

Cuba a un plan global pour soutenir la distribution `de vaccins dans les pays du sud  pour s’assurer que personne ne soit démuni, a ajouté la publication numérique.

La Havane a offert son soutien à la distribution de ces médicaments dans les pays en voie de développement qui luttent pour assurer une distribution rapide des vaccins contre la Covid-19, a ajouté le milieu.

L’île, ajoute ce média, a préparé son Contingent International Henry Reeve de médecins spécialisés dans les catastrophes et les épidémies graves, célèbre pour son travail en Afrique lors de l’épidémie d’Ebola, afin d’être déployé rapidement et pouvoir notamment former le personnel nécessaire à la distribution des vaccins.

Après avoir vacciné 90 % de sa population avec au moins une dose de vaccins nationaux, Cuba est prête à en envoyer dans d’autres pays, ayant déjà fait des dons à des nations comme la Syrie et Saint-Vincent-et-les Grenadines, a souligné Peoples Dispatch.

À ce jour, Cuba a envoyé 57 équipes médicales pour lutter contre la pandémie de Covid-19 dans 40 pays, dont les Bahamas, l’Italie, le Honduras, l’Afrique du Sud, Andorre et le Togo, entre autres.

L’engagement des Cubains comprend des prix solidaires et le transfert de technologie pour ces vaccins insulaires vers les pays à faible revenu.

David Adler, coordinateur général de l’Internationale progressiste et chef de sa délégation présente à La Havane, a déclaré que les annonces des scientifiques cubains devraient marquer un tournant dans l’histoire de la pandémie.

L’impact de la Covid-19 est violemment inégal, car alors que 80 % des adultes de l’Union européenne sont totalement vaccinés, seulement 9,5 % des habitants des pays à faible revenu ont reçu une dose de vaccin, a-t-il ajouté.

L’île a engagé des discussions avec plus de 15 pays sur le transfert de technologie et la production locale de vaccins, et a déjà négocié des accords de transfert de technologie avec l’Argentine, le Vietnam et le Nicaragua.

Dans ses efforts solidaires avec les pays confrontés aux attaques des forces impérialistes, Cuba a transféré de la technologie à l’Iran et au Venezuela, qui souffrent du manque d’accès aux vaccins en raison des sanctions imposées par les États-Unis.

À la différence des grandes sociétés pharmaceutiques, la technologie cubaine des vaccins est adaptée à des milieux à faible revenu car elle utilise une plate-forme technologique de sous-unités protéiques qui les rend faciles à produire et à stocker, ne nécessitant pas des températures extrêmes pour leur conservation.

peo/rgh/abm 

EN CONTINU
notes connexes