samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

589 millions de dollars d’aide demandés pour les émigrés afghans

Kaboul, 10 février (Prensa Latina) L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a lancé un appel de plus de 589 millions de dollars pour répondre aux besoins humanitaires et de protection urgents d’afghans et dans six pays voisins.

Lors du lancement de l’appel à Genève, les responsables de l’agence partenaire des Nations unies ont déclaré qu’ils avaient besoin de cet argent pour aider plus de 3,6 millions de personnes touchées par la crise et pour renforcer la résilience et le rétablissement des communautés, a rapporté l’agence de presse Pajhwok.

Ugochi Daniels, directeur général adjoint des opérations de l’OIM, a déclaré que la crise actuelle en Afghanistan renforçait  les besoins humanitaires et augmentait les risques de déplacement à l’intérieur du pays et au-delà des frontières vers les pays de la région.

Le plan d’action global révisé de l’OIM pour l’Afghanistan et les pays voisins s’appuie sur son expérience en matière de gestion des crises de migration et de déplacement.

De même, à la suite des bouleversements politiques et de la transition de l’année dernière, plus de la moitié de la population afghane a besoin d’une aide humanitaire.

Plus de 700 000 Afghans ont été déplacés de force l’année dernière, s’ajoutant aux près de 5,5 millions de personnes déjà en déplacement prolongé à la mi-août 2021.

Compte tenu du risque d’une nouvelle dégradation de la situation socio-économique et sécuritaire en Afghanistan, selon l’OIM, les déplacements internes et les mouvements transfrontaliers, surtout vers l’Iran et le Pakistan, pourraient se poursuivre dans les mois à venir.

L’Afghanistan a un besoin urgent d’aide humanitaire depuis que les talibans ont pris le pouvoir en août dernier, alors que les États-Unis et l’OTAN ont retiré leurs troupes après 20 ans d’intervention tuant des milliers de civils.

Après l’occupation militaire des Etats-Unis, qui a coûté au contribuable étasunien plus de deux mille milliards de dollars selon les estimations de l’université Brown, l’Afghanistan a été abandonné dans une grave crise humanitaire touchant plusieurs millions de personnes.

jcc/jf/abm

 
EN CONTINU
notes connexes