mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Protestations contre les attaques des États-Unies visant des universités en Syrie

Damas, 11 février (Prensa Latina) Des milliers d’étudiants et d’enseignants syriens ont protesté aujourd’hui contre les attaques des États-Unis et de leurs alliés ayant visé l’Université de l’Euphrate, dans la province de Hassaké, au nord-est du pays. 

Lors d’un rassemblement sur la place centrale de la capitale provinciale, les manifestants ont notamment dénoncé le fait que des actions des Forces démocratiques syriennes (FDS, soutenues par les États-Unis) ont empêché plus de deux mille cinq cents étudiants de la Faculté d’Agronomie de passer leurs examens.

Le gouverneur de Hasakeh, Ghassan Khalil, a dénoncé la fermeture par les FDS de milliers d’écoles pour en faire des casernes et des prisons, et imposé dans celles encore ouvertes des enseignements différents des programmes nationaux.

Il a précisé à cet égard que l’école professionnelle industrielle Al-Sinaa et l’Institut Industriel ont été transformés en une prison abritant cinq mille membres de l’organisation État islamique.

Des milliers étudiants n’ont pas pu passer leurs examens dans la province de Hassaké, dans le nord-est du pays, en raison d’obstacles imposés par les FDS.

Selon les allégations des autorités de Damas, cette milice mène une politique destructrice dans le secteur de l’éducation en transformant des écoles en prisons et en casernes et en s’emparant de centaines d’établissements d’enseignement, où ils imposent une approche éducative qui répond à leurs plans séparatistes.

Les attaques perpétrées par des hélicoptères et des chasseurs du Pentagone le 24 janvier dernier ont par ailleurs causé des dégâts considérables à des bâtiments administratifs et aux facultés de Génie civil et d’Économie, ainsi qu’à l’Institut Polytechnique, près de 25 000 étudiants se voyant privés d’enseignement.

peo/mgt/fm

EN CONTINU
notes connexes