mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Une ONG alerte sur la situation des réfugiés dans une île grecque

Athènes, 11 février (Prensa Latina) Plus de deux mille réfugiés  se trouvent aujourd’hui dans des conditions sordides dans les centres d’hébergements de l’île grecque de Lesbos, selon l’ONG Médecins du Monde.

Les migrants y vivent dans des “conditions misérables”, notamment en hiver, selon un communiqué diffusé aujourd’hui.

Après l’incendie du camp de Moria l’année précédente et son replacement par celui  de Kara Tepe, les camps “ressemblent maintenant à des prisons, avec des clôtures et limitation de la liberté de mouvement”, indique le texte publié par l’ONG.

À l’intérieur, les toilettes sont en mauvaises état, il y a des coupures d’électricité quotidiennes et peu d’eau chaude, parmi d’autres problématiques, ajoute le texte.

Selon l’ONG, les réfugiés qu’y vivent sont exposés au froid et au vent gelé de l’hiver, le camp étant est près de la mer.

D’après le communiqué, on ne peut quitter le camp que pour des raisons sanitaires et les migrants n’ont que trois heures de liberté deux fois par semaine.

La situation migratoire, notamment dans le territoire insulaire de ce pays, est une question d’analyse fréquente entre Athènes et l’Union Européenne, d’où proviennent des critiques au gouvernement du Premier ministre Kyriakos Mitsotakis.

Néanmoins, celle-ci n’offre pas non plus une solution pour les milliers de migrants qui tentent d’atteindre le sol européen à la recherche de meilleures conditions de vie.

Chaque année des centaines de personnes perdent la vie en essayant d’atteindre le dénommé vieux continent ou sont victimes de trafiquants d’êtres humains qui opèrent au milieu de l’inertie du bloc régional.

Des organisations internationales et de défense des droits humains dénoncent ces fréquemment événements et ces conditions, mais l’absence d’une politique communautaire commune ne permet pas de répondre à cette situation. 

peo/ssa/mem/ehl

EN CONTINU
notes connexes