mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Des parlementaires français se rendront à La Havane

Paris, 18 février (Prensa Latina) Des parlementaires français effectueront du 3 au 10 mars prochains une visite officielle à Cuba avec un agenda comportant à l’ordre du jour des thèmes comme la production de vaccins, les transformations économiques et le blocus nord-américain imposé à l’île, a avancé aujourd’hui le député François-Michel Lambert.

Lors de déclarations à Prensa Latina, le président du Groupe d’amitié France-Cuba de l’Assemblée nationale a précisé que huit ou neuf députés de diverses forces politiques chercheront sur l’île à resserrer les liens parlementaires entre les deux pays et à aborder des aspects de la réalité insulaire.

Le programme sera intense, lors d’une visite que nous jugeons très importante pour renforcer les relations entre nos pays et les deux assemblées nationales, avec plusieurs rencontres à l’ordre du jour, a-t-il commenté dans cette capitale.

Selon Lambert, la partie française s’intéresse beaucoup aux détails sur les vaccins cubains contre la Covid-19 et d’autres maladies, la Constitution de l’île et les nouvelles lois qui en découlent, l’unification monétaire mise en œuvre et les récentes normes destinées à stimuler le secteur privé.

Nous voulons comprendre comment tout cela fonctionne et comment votre nation et l’Union européenne (UE) peuvent interagir dans ces domaines avec Cuba, a déclaré le député, qui a rappelé que l’Agence française de développement soutient la production de vaccins contre la méningite et la pneumonie dans le pays caribéen, à partir d’un fonds de contre valeur de 45 millions d’euros annoncé en septembre.

Le membre du groupe parlementaire Libertés et Territoires a également évoqué l’intention d’aborder la coopération dans le domaine du droit environnemental, à la suite d’un colloque tenu à la fin du mois de janvier dernier avec la participation d’experts des deux pays.

Nous avons besoin de plus de rencontres pour discuter du travail conjoint de la France, de Cuba et de l’Organisation pour l’harmonisation du droit commercial dans les Caraïbes (OHADAC) en vue de la création d’une loi modèle de protection de l’environnement dans la Grande Caraïbe, a-t-il souligné.

En ce qui concerne le blocus économique, commercial et financier imposé par les États-Unis à l’île depuis plus de 60 ans, il a indiqué que la visite permettrait de traiter ses répercussions et l’obstacle qu’il représente pour le développement et les transformations en cours.

Lambert a estimé que la France et l’UE pourraient faire davantage face à cette politique qui, avec sa composante extraterritoriale, affecte les entreprises, les banques et les citoyens européens.

Sans oublier que le blocus limite la production de vaccins dans un scénario de pandémie mondiale causée par le coronavirus SARS-CoV-2 et affecte la vie quotidienne des Cubains, a-t-il souligné.

peo/gaz/wmr

EN CONTINU
notes connexes