vendredi 19 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les États-Unis chercheraient à tirer profit de la guerre en Ukraine

Washington, 17 février (Prensa Latina) Le bellicisme des États-Unis en Ukraine n’a pour but que de tirer profit de la guerre, dénonce aujourd’hui le Global Times (GT). 

Malgré les prévisions selon lesquelles le conflit éclaterait le 16 février, Washington continue de lancer des avertissements liés à la guerre et visant à attiser davantage les tensions régionales, a noté le média.

Il est assez clair que la Russie et l’Ukraine n’ont aucune intention d’entrer en guerre, mais Washington, avec ses avertissements dramatiques et son art scénique, tente de faire croire au monde que la Troisième Guerre mondiale est imminente, a estimé le Global Times.

Cela n’a de sens que si les États-Unis ont beaucoup à gagner d’un scénario aussi sombre, a-t-il ajouté.

Derrière le battage hystérique sur une possible guerre en Ukraine se cachent les intentions de Washington de satisfaire l’appétit vorace de son complexe militaro-industriel, qui est celui qui gagnerait le plus avec une possible guerre, a-t-il indiqué.

C’est pourquoi, a-t-il souligné, les responsables nord-américains n’épargnent aucun effort pour inciter la Russie et l’Ukraine à un conflit militaire.

Le Global Times a estimé que Washington finirait par être le plus grand bénéficiaire de la guerre.

La publication a signalé la cupidité de l’industrie de la guerre et a cité le directeur général de Raytheon, l’une des grandes entreprises militaires, Greg Hayes, qui a déclaré fin janvier dernier qu’il voyait une guerre possible en Ukraine et les risques de sécurité comme « opportunités pour les ventes internationales ».

GT a évalué l’impact d’un conflit en Europe sur la crise économique aux États-Unis et a assuré que ce n’est qu’en attirant les flux de capitaux mondiaux vers eux que le prix des obligations nord-américaines pourrait se stabiliser et que leur économie survivrait.

Les États-Unis ont besoin de guerres dans le reste du monde pour maintenir leur complexe militaro-industriel, a conclu la publication.

peo/mgt/lb 

EN CONTINU
notes connexes