jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La tension monte entre le Liban et Israël au sujet d’un drone du Hezbollah

Beyrouth, 22 février (Prensa Latina) La tension est montée aujourd’hui entre le Liban et Israël, suite aux menaces du ministre de la défense de Tel Aviv, Benny Gantz, de réagir et d’attaquer le Hezbollah à cause d’un drone survolant le territoire palestinien occupé.

« J’ai un message clair, le Hezbollah connaît nos avions et leurs capacités. Si nous sommes obligés de répondre et d’attaquer pour nous défendre, nous le ferons et nous causerons de gros dégâts », a-t-il déclaré.

Gantz faisait allusion aux centaines de fois où des navires de guerre violent l’espace aérien libanais lors de leurs incursions en Syrie.

Ces commentaires interviennent après que l’armée de Tel Aviv a confirmé des tirs de missiles et a envoyé des avions de chasse après qu’un drone du Hezbollah a survolé pendant 40 minutes l’espace aérien palestinien occupé et est retourné intact à sa base.

Quelques minutes après cette action, un avion israélien a survolé Beyrouth et sa banlieue à basse altitude, faisant trembler les fenêtres et déclenchant les alarmes de certaines voitures.

Le Hezbollah représente un bouclier de protection pour le Liban suite à ses victoires en 2000 lorsqu’il a chassé les occupants israéliens et en 2006 lorsqu’il a vaincu une invasion de ses voisins du sud en 33 jours.

Le régime de Tel Aviv réfléchit à deux fois avant de reprendre la guerre, surtout après avoir appris que la Résistance islamique libanaise possédait quelque 150 000 roquettes capables de frapper n’importe quel point d’Israël.

jcc/jha/arc

 
EN CONTINU
notes connexes