mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba avec un large éventail d’offres à la vitrine du tourisme colombien

Bogota, 24 février (Prensa Latina) La 41ème édition de la Vitrine touristique Anato 2022, l’événement commercial le plus important  en Colombie, a démarré. Cuba quant à elle offre un large éventail  des  produits traditionnels, dont ceux de soleil et de plage.

Lors d’une interview à Prensa Latina Mariano Fernández, conseiller du Tourisme de Cuba auprès de la Colombie, du Brésil, du Pérou et de l’Équateur, a notifié que le pays antillais étalerait également des options des voyages associés aux villes patrimoniales, au tourisme d’aventures, de nature et de santé.

Depuis le Centre de commerce international et d’expositions de Bogotá (Orferias, siège de la Vitrine), seront en promotion  également les îlots  du nord de Villa Clara, le pôle touristique cubain le plus dynamique.

Ce produit bénéficiera du soutien des vols charter entre Bogotá  et  Santa Clara qui commenceront le 10 avril prochain.

De même, le conseiller vise à promouvoir la participation des agents de voyage et des médias spécialisés à la prochaine édition de la Foire internationale du tourisme (FitCuba), le principal événement touristique cubain qui aura lieu à Varadero du 3 au 7 mai.

Quant à l’évolution du tourisme sur l’île, le secteur a connu en effet un redressement et des résultats très encourageants après la réouverture en novembre dernier, grâce aux  bons résultats en matière de vaccination anti-Covid-19 et aux mesures de suivi et de contrôle de la pandémie fondés sur des indicateurs positifs pour l’accueil sûr des visiteurs.

Il a précisé que, même si le pays n’a pas atteint la chiffre d’arrivées de l’année 2019, on pouvait constater la réaction des marchés européens et canadien, qui montrent une augmentation significative quant aux fréquences aériennes et l’arrivée de touristes aux principaux pôles du pays : Varadero, Jardines del Rey, Holguín et surtout  La Havane.

D’autre part, dans le cadre du blocus économique, commercial et financier imposé par les États-Unis à Cuba, la recrudescence des mesures par le gouvernement de ce pays, cherche à asphyxier l’économie de l’île. Et cela sous prétexte qu’avec ces mesures ils pourront détruire le processus et le système social et politique en vigueur à Cuba.

« L’imposition de plus de mesures et l’exigence de respecter celles précédemment établies, entravent le développement de toutes les branches de l’économie, et le tourisme – l’un des principaux secteurs – n’en est pas exclu », a-t-il corroboré.

« Ces attitudes entravent le développement de la capacité aérienne du pays, restreignent davantage l’augmentation du réseau de vente, l’acceptation du destin touristique au sein de portefeuilles de voyages de nombreuses agences en gros et au détail », a-t-il expliqué.

De plus, le blocus rend plus compliqué, difficile et coûteux le paiement des services à Cuba. Il empêche le bon fonctionnement de la chaîne d’approvisionnement, « ce qui nous oblige à aller chercher des marchés plus éloignés, générant un coût plus élevé et la perte d’opportunités qui en découlent ».

« En somme, il crée de nombreuses entraves pour que la commercialisation du produit touristique cubain puisse se développer de façon aisée et facile et à plus grande échelle », a souligné le fonctionnaire.

Il a indiqué que Cuba a été présente dans toutes les Vitrines d’Anato qui ont été arrangées, ce qui montre l’importance du marché colombien dans le tourisme cubain.

« Participer à cette édition s’avère nécessaire pour relancer le destin touristique afin de mettre à jour la disponibilité totale du secteur à l’île, de promouvoir les opérations aériennes qui petit à petit augmentent tant à travers de WINGO de façon directe, comme à travers de COPA via Panama », a-t-il détaillé.

Il a conclu que cette foire permettrait de continuer à animer la prochaine opération d’affrètement vers Santa Clara (dans le centre de l’île), ce qui est déjà une étape importante dans ce marché habitué de voyager sur des vols réguliers et vers La Havane.

jcc/ssa/msm/otf

 
EN CONTINU
notes connexes