samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le respect des droits de citoyens africains en Ukraine exigé par l’UA

Addis-Abeba, 1er mars (Prensa Latina) L’Union africaine (UA) a exigé, par une déclaration diffusée aujourd’hui, le respect des droits des citoyens des pays d’Afrique qui tentent de quitter l’Ukraine depuis le 24 février dernier. 

Selon le texte, l’UA suit de près l’affrontement entre cette nation et la Russie et est particulièrement préoccupée par les informations selon lesquelles les citoyens africains se voient refuser le droit de franchir la frontière en toute sécurité et y compris de monter dans des transports.

Tous les individus ont le droit de traverser les frontières internationales pendant un conflit et, en tant que tels, ils doivent jouir des mêmes droits pour quitter en toute sécurité le conflit en Ukraine, indépendamment de leur nationalité ou de leur identité raciale, ajoute la communication.

Les rapports selon lesquels les Africains sont ciblés pour recevoir des traitements différents et inacceptables seraient scandaleusement racistes et violeraient le droit international, souligne la communication paraphée par l’actuel président de l’UA, le mandataire du Sénégal, Macky Sall et le titulaire de la Commission de l’organisation Moussa Faki Mahamat.

Le communiqué exhorte également la communauté internationale « à respecter le droit et à faire preuve de la même empathie et du même soutien à l’égard de toutes les personnes qui fuient la guerre, quelle que soit leur race ».

Il salue également « les efforts déployés par les pays membres de l’organisation et leurs ambassades dans les pays voisins du conflit pour accueillir et orienter les citoyens africains et leurs familles qui tentent de franchir la frontière ukrainienne vers un lieu sûr ».

peo/acl/raj 

 
EN CONTINU
notes connexes