dimanche 14 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba refuse l’hypocrisie des États-Unis au sujet du conflit ukrainien

Nations Unies, 2 mars  (Prensa Latina) Cuba a refusé mardi  l’hypocrisie et la politique de deux poids deux mesures des États-Unis et de l’OTAN face à l’opération militaire de la Russie en Ukraine en demandant une évaluation minutieuse des motifs menant à faire recours de la force.

 

Les États-Unis et certains alliés ont recours à la force, envahissent des États souverains pour provoquer un changement de régime, interviennent dans les affaires intérieures d’autres nations et sont responsables de la mort de centaines de milliers de civils, ce qu’ils appellent « dommages collatéraux », a souligné le diplomate cubain.

Il a expliqué comment, à cette occasion, la détermination des États-Unis à poursuivre l’expansion progressive de l’OTAN vers les frontières de la Russie a conduit à un scénario aux implications considérables et imprévisibles ayant pu être évité. 

Lors de la session extraordinaire d’urgence de l’Assemblée générale il a dit que c’était une erreur d’ignorer les demandes bien fondées de garanties de sécurité formulées par Moscou depuis des décennies.

« Il n’est pas possible de parvenir à la paix en encerclant ou en encerclant les États », a constaté M. Pedroso.

Le diplomate a réaffirmé que Cuba prône une « solution diplomatique sérieuse, constructive et réaliste à la crise actuelle en Europe », qui dispenserait la sécurité et la souveraineté de tous,  en plus de la paix et de la stabilité régionales et internationales.

À cet égard, a-t-il conclu,  « la nation cubaine se félicite de l’ouverture de négociations entre la Russie et l’Ukraine comme « le seul moyen possible de résoudre le conflit ».

jcc/car/avr

EN CONTINU
notes connexes