jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba dynamise l’administration en ligne avec l’expansion des signatures numériques

La Havane, 10 mars (Prensa Latina) Une clause du Conseil des ministres de Cuba en vigueur à partir du 2 mars dernier accélère l’introduction de la signature numérique dans les entités et institutions de l’État, du gouvernement et des finances. 

L’accord 9266 de 2022 de cet organisme stipule qu’avant le 30 avril de cette année le mécanisme de la signature numérique devra être utilisé au sein des agences, des organisations de l’Administration centrale de l’État, de la Banque centrale de Cuba, toutes les entités nationales et locales de Pouvoir Populaire. 

Le texte établit que le Ministère de l’Intérieur émettra en mars les normatives pour le préciser et le Ministère des Communications est chargé de les faire appliquer. 

Selon le document, l’introduction de la  signature numérique au sein des institutions financières et gouvernementales est accélérée  dans le but d’atteindre une plus grande efficacité dans la gestion de l’administration publique dans le cadre du Gouvernement numérique. 

En fonction de la qualité, de la systématicité et de la rapidité de cette expérience des évaluations seront réalisées en vue de sa généralisation ultérieure aux citoyens.

Cuba a consenti dès l’année 2018 à la valider des documents au format numérique à l’aide des certificats numériques de l’Infrastructure nationale à clé publique. 

Depuis 2016, le Ministère de l’Intérieur a établit l’Infrastructure à clé publique dans l’intérêt de la protection cryptographique de l’information officielle de la République de Cuba et a approuvé les règlementations de son fonctionnement.

En octobre de l’année dernière et à titre expérimental les premiers certificats de signature numérique ont été délivrés aux travailleurs affiliés au Bureau d’Administration Fiscal et une application est lancée- eFrima-simplifiant l’utilisation des certificats par les usagers via leurs propres téléphones portables.    

Une signature numérique est un mécanisme cryptographique qui permet au destinateur  d’un message signé de façon digital/ numériquement d’identifier l’entité émettrice du dit texte et de confirmer que celui n’a pas été modifié depuis sa signature par l’expéditeur. 

À Cuba c’est l’entreprise Softel, du Groupe d’affaires de l’Informatique et de la Communication du Ministère des Communications, qui en ce moment fournit ce service. 

jcc/livp/rgh/jfs 

EN CONTINU
notes connexes