samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les sanctions occidentales entravent le retour des réfugiés syriens

Damas, 10 mars (Prensa Latina) Le Ministre des Affaires étrangères de la Syrie Faisal Al-Mekdad a considéré aujourd’hui que les mesures coercitives unilatérales imposées par les États-Unis et leurs alliés empêchent la création de conditions pour le retour des refugiés dans leur pays.

La position du ministre des Affaires étrangères a été prononcée lors de la réception dans la capitale de Eugenio Ambrosi, directeur régional pour l’Union Européenne dans l’Organisation International pour les migrations (OIM).  

« Le Gouvernement déploie le plus grand effort pour assurer les besoins essentiels des citoyens syriens, mais le blocus étatsunien et européen lèse tous les aspects de la vie quotidienne et entrave le retour de personnes à leurs maisons », a dit le chef de la diplomatie syrienne. 

Il a demandé à l’OIM de prioriser que l’aide humanitaire arrive à ses bénéficiaires, de respecter les principes du travail humanitaire et d’éviter la politisation dans ce contexte. 

Pour sa part, Ambrosi plaide pour ranimer la coopération entre l’OIM et le Gouvernement syrien. Il manifesté en effet l’intention de l’organisation de maintenir une ambiance de confiance mutuelle et de coopération.  

Selon les donnés annoncées par les autorités, la collaboration entre la Russie et la Syrie a favorisé le retour des 2 325 000 personnes déplacées de leurs maisons. 

jcc/livp/ jf/fm 

 
EN CONTINU
notes connexes