lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’Italie priée de mettre en examen l’emploi pédiatrique du vaccin cubain contre la Covid-19

Rome, 14 mars (Prensa Latina) A l’aide de 18 députés, un appel au gouvernement de considérer le vaccin cubain Soberana 02 en tant qu’option pour la protection de la tranche d’âge pédiatrique contre la Covid-19, a été diffusé aujourd’hui au sein du Parlement italien.

Les vaccins approuvés en Europe sont inadaptables aux enfants de moins de 5 ans, signale le document auquel Prensa Latina a pu accéder.

« Nous savons, pourtant, qu’il existe un vaccin développé à Cuba, Soberana 02, déjà appliqué à près de trois millions d’enfants Cubains et Nicaraguayens de plus de 2 ans, sans aucun effet indésirable », indique le texte en évoquant la sécurité et l’efficace démontrés par le vaccin mis au point par l’Institut Finlay de Vaccins de l’île.

Bien que les législateurs soient conscients des possibles entraves de nature plutôt politique que technique pour qu’un immunogène cubain puisse être appliqué aisément en Europe, ils considèrent que ces contraintes ne devraient pas freiner la coopération scientifique, notamment dans la sphère sanitaire, surtout en pleine pandémie mondiale.

De ce fait, ils demandent au gouvernement italien de recourir à tous les outils disponibles pour déterminer et valider, suivant les normes européennes, l’efficacité et la sécurité du vaccin Soberana 02 afin de bien pouvoir l’administrer aux enfants de ce pays et d’autres pays de la région dans les meilleurs délais.

Parmi les signataires de l’appel figurent Erasmo Palazzotto, du parti Libres et Égales, Lia Quartapelle, du Parti Démocratique et membre de la présidence des affaires étrangères, et Roberto Cassinelli, président de section bilatérale d’amitié Italie-Cuba dans le cadre de l’Union interparlementaire.

jcc/ssa/mgt/fgg

EN CONTINU
notes connexes