lundi 15 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’attaque des forces ukrainiennes à Donetsk fait deux morts parmi des civils

Moscou, 16 mars (Prensa Latina) Les autorités de la République populaire de Donetsk (RPD) autoproclamée ont confirmé aujourd’hui qu’en raison d’une nouvelle attaque des troupes ukrainiennes, deux civils ont été tués et 11 autres blessés.

Par le biais du réseau social Telegram, la représentation de la RPD au Centre conjoint de contrôle et de coordination du cessez-le-feu a précisé que quatre des personnes touchées étaient des résidents des territoires libérés par leurs forces armées.

Dans le dernier rapport sur l’opération militaire spéciale, le porte-parole du ministère russe de la défense, Igor Konashenkov, a déclaré qu’à ce jour, les troupes de Donetsk avaient pris le contrôle de Mikhailovka, Stavka, Botmanka, Vassilyevka et se battent pour Verkhnetoretskoye.

Le commandant militaire a par ailleurs mentionné  que les forces de la République populaire de Lougansk (RPL) autoproclamée poursuivaient leur offensive.

M. Konashenkov a indiqué qu’au cours des dernières 24 heures les moyens d’aviation et de défense aérienne des forces aérospatiales russes avaient abattu deux Su-25 ukrainiens près de Tchernobyl, un MiG-29 près de Novaya Bykovka et quatre drones.

En plus, 128 objets militaires ukrainiens ont été détruits par des avions et des drones opérationnels-tactiques de l’armée.

« C’est  notamment un système anti-aérien Buk-M1, un système Osa, de quatre stations radar de détection et de désignation d’objectifs, de quatre postes de commandement, de sept dépôts d’armes et de munitions et de 68 points de concentration d’équipements militaires », a précisé le porte-parole.

Depuis le début de l’opération militaire spéciale russe en Ukraine le 24 février, les forces armées ont détruit au total 111 avions, 68 hélicoptères, 160 drones et 159 systèmes de missiles sol-air.

Les forces russes ont également démantelé 1 353 chars et autres véhicules blindés, 129 lance-roquettes multiples, 493 pièces d’artillerie de campagne et mortiers, et 1 96 véhicules militaires.

Selon le président Vladimir Poutine, l’un des principaux objectifs de cette opération est la « démilitarisation et la dénazification » de l’Ukraine.

Selon le ministère russe de la défense, les attaques ne visent pas les installations civiles, mais plutôt la mise hors service de l’infrastructure de guerre au moyen d’armes de haute précision.

jcc/rgh/odf

EN CONTINU
notes connexes