lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’Inde et la Russie envisagent l’ouverture de canaux de paiement alternatifs

New Delhi, 16 mars (Prensa Latina) L’Inde et la Russie explorent l’ouverture de canaux de paiement alternatifs et la possibilité d’utiliser le yuan chinois comme monnaie de référence pour évaluer le mécanisme commercial roupie-ruble.

 

Dmitry A. Solodov, porte-parole de l’ambassade de Russie à New Delhi, a déclaré que son gouvernement avait demandé aux prêteurs indiens de se connecter au système de messagerie financière de la Banque de Russie dans le but de donner un coup de pousse aux transactions interbancaires, rapporte le portail Mint.

Les parties discutent de l’acceptation des cartes RuPay de l’Inde et MIR de la Russie au sein des infrastructures de paiement nationales, a rajouté Solodov.

Toutes ces options sont en cours de discussion entre les deux gouvernements, la Reserve Bank of India et la Banque de Russie, ajoute le site.

La mise en place de mécanismes alternatifs permettra les transferts financiers transfrontaliers entre les deux pays à un moment où les grandes banques russes ont été laissées à l’écart du réseau Swift. 

Bien que le commerce bilatéral se soit élevé à 8,1 milliards de dollars, soit moins de 1,5 % du total de l’Inde, le pays dépend fortement de la Russie pour les équipements et pièces de défense essentiels.

En outre, les paiements de 500 millions de dollars dus à des exportateurs indiens pour des marchandises expédiées à Moscou restent bloqués en raison des sanctions occidentales imposées à Moscou.

Face au boycott de la Russie par les réseaux mondiaux de cartes tels que Visa, Mastercard et Amerian Express, le réseau indien RuPay peut être utilisé comme alternative pour permettre aux citoyens d’effectuer des transactions.

Les ministères et organismes financiers concernés en Russie et en Inde entretiennent un dialogue permanent sur l’acceptation des cartes RuPay et MIR dans les infrastructures de paiement nationales, de même que sur l’interaction de l’interface de paiement unifiée et du système de paiement rapide de la Banque de Russie. 

Selon  M. Solodov, la Russie et l’Inde encouragent l’utilisation des monnaies nationales tant au niveau bilatéral que multilatéral, notamment dans le cadre du groupe de pays Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud).

Depuis plusieurs années, il existe un mécanisme d’échange dans lequel les paiements sont effectués dans les monnaies nationales par l’intermédiaire de banques désignées. 

En début de semaine, les systèmes de cartes occidentaux ont suspendu leurs opérations en Russie, à la suite de quoi plusieurs banques russes ont rejoint le système de l’opérateur chinois UnionPay, ainsi que le système russe MIR.

Le mécanisme d’échange roupie-ruble, qui permet aux exportateurs indiens de recevoir des paiements en roupies au lieu des monnaies standard mondiales comme le dollar ou l’euro, a déjà été expérimenté à très petite échelle pour des articles tels que le thé. 

Ces dernières années, le volume des paiements entre la Russie et l’Inde en monnaie nationale s’est multiplié et la tendance est à la diminution du niveau des transactions en dollars, a conclu Solodov.

jcc/rgh/abm

EN CONTINU
notes connexes