samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

« Me voy pa’ Cuba », chantent des Français dans un salon touristique en France

Paris, 18 mars (Prensa Latina) Au rythme du célèbre refrain « Me voy pa’ Cuba » (Je vais à Cuba), des Français de divers secteurs ont exprimé un sentiment partagé par un grand nombre des personnes présentes au parc d’expositions « Porte de Versailles » à Paris, où l’on a inauguré le Salon Mondial de Tourisme.

L’orchestre qui a animé l’un des moments de la première journée de l’événement de quatre jours a réussi avec son rythme qui colle à faire envoler l’imagination des jeunes et pas si jeunes en direction d’une île du Caraïbe située à des milliers de kilomètres, là où l’on s’attend à bien plus que du soleil et de la plage. 

« Je veux absolument y aller le plus tôt possible, on me dit que je ne peux pas rater l’expérience de passer des vacances à Cuba », a commenté à Prensa Latina Delphine, d’un ton aussi assuré que presque inaudible, en raison du son de la musique.

Pour Marie, voyager à Cuba est également un objectif à accomplir, mais dans son cas elle veut vivre à nouveau dans la plus grande des Antilles une expérience vécue avant que les mauvaises intentions du Covid-19 n’aient bouleversé le monde de ce qu’on appelle l’industrie sans cheminé.

Avant l’avènement de la pandémie en 2020, plus de 160 mille Français visitaient chaque année l’île, un chiffre qui pourrait paraître difficile à atteindre mais qui n’était pas tout à fait impossible, selon les critères des tour-opérateurs français et des spécialistes cubains, ayant confiance sur la reprise graduelle du domaine. 

Sur le stand de Cuba au Salon Mondial de Tourisme à Paris, la conseillère de l’ambassade pour le tourisme, Diana Rosa González, n’a guère eu une minute de repos pendant la journée, tantôt en réunion, tantôt occupée à donner des détails sur la destination aux personnes désireuses de planifier leurs prochaines vacances.

« Nous constatons un grand intérêt de la part du public. Nous avons parlé aujourd’hui avec des personnes ayant déjà un projet de voyage », a-t-elle indiqué à Prensa Latina.

Le touriste français voit dans l’île plus qu’une simple destination de soleil et de plage. Il se sent enchanté par la richesse culturelle et historique, et par la cosmovision d’un peuple qui accueille les visiteurs à bras ouverts, affirment des promoteurs du destin touristique Cuba. 

jcc/ssa/msm/wmr

EN CONTINU
notes connexes