vendredi 19 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Kiev aurait préparé une offensive contre le Donbass avant l’opération militaire russe

Moscou, 25 mars (Prensa Latina) Le Ministère russe de la Défense a indiqué aujourd’hui que l’Ukraine préparait une offensive à grande échelle dans l’est du pays avant que le Kremlin n’ordonne le lancement de son opération militaire spéciale. 

Le porte-parole militaire, le général Igor Konashénkov, a montré les originaux des messages secrets cryptés de la quatrième brigade de la Garde nationale ukrainienne, obtenus par des militaires russes, en particulier un ordre du commandant de la Garde nationale ukrainienne, Colonel général Balán, datant du 22 janvier 2022.

Il a expliqué que le texte s’adresse aux chefs des directions territoriales du nord de Kiev, du sud d’Odessa et de l’ouest de la Garde nationale ukrainienne. 

« L’ordre décrit en détail le plan de préparation d’un des groupes d’attaque pour des actions offensives dans la zone de l’opération dite des forces combinées dans le Donbass », a signalé le haut responsable militaire russe.

Selon le document, toutes les actions de coordination des nationalistes devaient être achevées avant le 28 février, pour commencer en mars les missions de combat dans le cadre de l’opération des forces combinées ukrainiennes dans la région du Donbass. 

Konashénkov a rappelé que dès la première semaine de février dernier, les troupes ukrainiennes ont multiplié les bombardements dans cette région avec des armes d’artillerie de gros calibre, interdites par les accords de Minsk et la résolution du Conseil de Sécurité des Nations Unies.

Le 24 février dernier, la Russie a lancé une opération militaire spéciale en Ukraine, après que les autorités des républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk, dans le Donbass, lui ont demandé de l’aide pour repousser l’escalade de l’agression de Kiev. 

Auparavant, Moscou avait reconnu l’indépendance et la souveraineté des deux territoires et signé des traités d’amitié, de coopération et d’assistance mutuelle avec ses dirigeants, y compris l’établissement de relations diplomatiques et l’aide militaire.

peo/mgt/mml

EN CONTINU
notes connexes