mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Poutine a signé de nouvelles normes pour le commerce du gaz avec des pays hostiles

Moscou, 31 mars (Prensa Latina) Le président russe Vladimir Poutine a signé aujourd’hui le décret sur les règles pour le commerce du gaz avec les pays hostiles à la Russie, qui prévoit le paiement des contrats en roubles. 

Le mandataire a fait cette annonce au début d’une réunion consacrée à l’analyse de la situation dans le secteur aéronautique national et a évoqué la façon dont fonctionnera le nouveau mécanisme d’achat de cette ressource énergétique.

« Nous fournissons aux entrepreneurs de ces pays un plan clair et transparent : pour acheter du gaz naturel, ils doivent ouvrir des comptes en roubles avec les banques russes, et ce sont ces comptes qui seront utilisés pour payer le gaz à partir de demain, le 1er avril », a-t-il déclaré.

Selon le chef d’État, la Russie considérera comme violation des contrats le fait que les acheteurs de gaz national, appartenant au groupe des pays considérés inamicaux par Moscou, refusent de payer en roubles.

« Si ces paiements ne sont pas effectués, nous considérerons que les acheteurs ne respectent pas leurs engagements, avec toutes les conséquences que cela entraîne », a-t-il expliqué. Il a ajouté que la nouvelle procédure, incluse dans le décret publié sur le site Internet du Kremlin, implique que les acheteurs doivent ouvrir des comptes spéciaux en roubles auprès de la Gazprombank pour payer les approvisionnements.

Le texte prévoit l’interdiction des livraisons de gaz naturel russe en vertu de contrats à des étrangers de pays hostiles si au délai de paiement celui-ci n’a pas été effectué, ou s’il a été effectué en monnaie étrangère dans son intégralité ou par l’intermédiaire d’un compte auprès d’une banque non autorisée par le décret.

Il a indiqué que l’autorisation de payer le gaz russe dans une autre devise que le rouble ne peut être délivrée que par la commission gouvernementale pour le suivi des investissements étrangers en Russie.

Poutine a demandé au gouvernement d’approuver la procédure permettant à la commission de délivrer ces permis dans un délai de 10 jours.

Selon le chef d’État, Moscou ne fera pas dans la bienfaisance avec la fourniture de son gaz. « Personne ne nous donne rien gratuitement et nous ne ferons pas dans la charité non plus. C’est-à-dire que les contrats existants seront interrompus », a-t-il souligné.

Il a expliqué que la nation eurasienne a l’intention d’augmenter la proportion de règlements en monnaie nationale et dans les monnaies des pays qui sont des partenaires fiables dans le commerce extérieur.

« Le transfert des paiements pour les livraisons de gaz russe en roubles représente une étape importante pour le renforcement de notre souveraineté financière et économique », a-t-il déclaré.

Au cours des dernières semaines, les autorités nationales ont adopté un ensemble de dispositions économiques et financières pour faire face aux plus de 6 000 mesures étrangères appliquées contre le pays, pour la plupart après le début de l’ « opération militaire spéciale » en Ukraine le 24 février dernier.

peo/mgt/mml

EN CONTINU
notes connexes