vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Une augmentation des tarifs énergétiques est entrée en vigueur au Royaume-Uni

Londres, 1 avril  (Prensa Latina) Des millions de personnes au Royaume-Uni devront dépenser des centaines de livres de plus pour payer l’électricité et le gaz qu’elles consomment, après l’entrée en vigueur aujourd’hui du nouveau tarif.

Selon les estimations officielles, l’augmentation de 54 % autorisée par le régulateur de l’énergie (Ofgem) en février touchera 22 millions de ménages.

Au total, le tarif annuel augmentera d’environ 693 livres sterling (940 dollars), mais pourrait encore augmenter en octobre, lorsque l’Ofgem réexaminera à nouveau les prix.

L’entité publique a justifié sa décision de donner le feu vert aux fournisseurs pour qu’ils  augmentent le prix de leurs services, ce qui devrait plonger un quart des ménages du pays dans la « précarité énergétique » avec la hausse des prix mondiaux du gaz et du pétrole.

Outre l’augmentation des tarifs de l’énergie, une hausse des taxes sur les cotisations de sécurité sociale et la taxe municipale sur le logement commenceront à être appliquées à partir de vendredi.

Afin de tenter d’atténuer la crise le gouvernement conservateur a annoncé qu’il proposerait des prêts aux groupes à faibles revenus, a réduit le prix des carburants de cinq pence et a relevé le seuil des personnes exemptées de cotisations de sécurité sociale.

Le chef du parti travailliste de l’opposition, Keir Starmer, a qualifié vendredi de « pathétique » la réponse du gouvernement à la cherté de la vie en réaffirmant que le seul plan viable était une taxe unique sur les bénéfices des compagnies pétrolières opérant en mer du Nord.

Ces entreprises ont réalisé plus de bénéfices que prévu en raison de la hausse des prix mondiaux. Nous pourrions donc utiliser l’argent d’une telle taxe pour réduire le tarif de l’énergie pour les personnes les plus démunies.

Selon M. Starmer, de nombreux habitants du pays ont peur d’allumer le chauffage ou de le régler à une température aussi basse que 12 degrés parce qu’ils pensent qu’ils ne pourront pas payer la facture.

Il y a quelques jours, le groupe de réflexion Resolution Foundation a averti que plus de 1,3 milliard de personnes au Royaume-Uni, dont 500 000 enfants, pourraient tomber dans la pauvreté absolue en raison de l’augmentation du coût de la vie.

jcc/rgh/nm

 
EN CONTINU
notes connexes