lundi 15 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le ministère cubain des affaires étrangères rend hommage au travailleur du service à l’étranger

La Havane, 4 avril (Prensa Latina) Le ministère cubain des Affaires étrangères a rappelé aujourd’hui l’attentat terroriste contre Sergio Armando Pérez, mort il y a 50 ans dans une détonation contre le bureau commercial de l’île à Montréal, au Canada.

Via son compte Twitter, le ministre des Affaires étrangères Bruno Rodríguez a dénoncé l’action qui a transformé un jeune homme de 25 ans en un « martyr du service à l’étranger ».

Le 4 avril 1972, un attentat à l’explosif plastique détruit le bureau commercial cubain à Montréal, faisant sept blessés.

Les organisations terroristes Joven Cuba et Directorio Revolucionario Estudiantil (DRE) ont revendiqué la pose de l’engin explosif.

Selon des documents historiques, l’action a été menée par Juan Felipe de la Cruz, qui est mort quelques mois plus tard dans un hôtel de Paris, en France, lorsqu’une bombe qu’il préparait pour l’ambassade de Cuba dans cette ville a explosé.

Au total, 11 martyrs du service en-dehors de Cuba ont été violemment tués par des groupes terroristes dans différentes parties du monde.

En avril 2020, l’ambassade cubaine à Washington a été attaquée par des tirs d’armes à feu. Personne n’a été tué, mais le gouvernement des Etats-Unis n’a pas publié de communiqué condamnant l’attaque.

Plus récemment, en juillet dernier, la représentation cubaine à Paris a subi un attentat à la bombe artisanale. « Voilà le résultat d’une haine envers le pays des Caraïbes encouragée par les États-Unis », selon les autorités cubaines.

jcc/jcm/idm

EN CONTINU
notes connexes