lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Dénonciation en France de l’impact du blocus nord-américain contre Cuba

Paris, 14 avril (Prensa Latina) L’association Cuba Coopération France (CubaCoop) a dénoncé aujourd’hui les préjudices que le blocus nord-américain provoque au développement de l’île et au bien-être de ses habitants, impact qu’elle a constaté lors d’une récente visite.

Dans sa La Lettre électronique Hebdo, qui met à jour ses milliers de lecteurs sur la réalité de la nation antillaise, l’organisation a partagé les expériences de son séjour à Cuba au début du mois, où les personnes y ayant participé ont passé en revue ses projets de collaboration et exploré de nouvelles voies pour l’impulser.

La population cubaine éprouve des difficultés à accéder aux produits de première nécessité, avec de longues files d’attente sur les marchés et une inflation des prix due aux pénuries, un scénario lié au blocus et à l’obstacle qu’il représente pour les importations.

Cependant, malgré cette politique de Washington, personne ne meurt de faim à Cuba et le partage est la règle pour que tous aient l’essentiel, a souligné CubaCoop.

Cette association est engagée depuis 1995 dans des projets de coopération pour le développement local et national sur l’île, dans des secteurs tels que la sécurité alimentaire, l’agriculture, l’eau, les énergies renouvelables et la culture.

Signé par l’un des vice-présidents de l’organisation, Michel Humbert, l’article rappelle que le siège imposé par les États-Unis à l’île depuis plus de 60 ans a été renforcé par l’administration de Donald Trump (2017-2021), une hostilité maintenue par son successeur à la Maison Blanche, Joseph Biden.

Beaucoup sont encore surpris quand ils entendent ou lisent ceci, parce qu’ils croient que le blocus a cessé d’exister avec le président Barack Obama, a averti Humbert.

Au cours des deux dernières années de l’administration Obama, 2015 et 2016, La Havane et Washington ont marqué un rapprochement qui a conduit à une attitude moins agressive des États-Unis, la signature d’une vingtaine d’accords de coopération et à un dialogue de haut niveau.

Ce scénario a été inversé par Trump, qui a décrété 243 mesures pour renforcer l’asphyxie économique et son caractère extraterritorial.

CubaCoop a souligné que la nation caribéenne poursuit son chemin dans la construction d’une société d’équité pour répondre aux besoins de la population, et ce malgré le frein que constitue le blocus états-unien.

L’organisation a également reconnu les récentes mesures prises par le gouvernement insulaire pour relancer l’économie et ouvrir de nouveaux espaces à l’initiative privée.

peo/jf/wmr 

EN CONTINU
notes connexes