mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Venezuela riposte contre le rapport du département d’État nord-américain sur les droits de l’homme

Caracas, 15 avril (Prensa Latina) Le gouvernement vénézuélien a rejeté aujourd’hui le rapport du département d’État étasunien sur les droits de l’homme et a dénoncé la pratique acharnée des États-Unis consistant à qualifier les politiques d’autres pays sans aucune rigueur technique ni crédibilité.

Dans un communiqué paru jeudi sur Twitter, le ministère des affaires étrangères a réaffirmé la gravité de la manipulation d’une question aussi sensible que les droits de l’homme pour servir des intérêts politiques, illustrant ainsi le mépris des États-Unis à l’égard du bien-être du peuple vénézuélien.

« Le texte avertit que le gouvernement des Etats-Unis s’intéresse peu aux droits d’un peuple qu’il soumet à des mesures coercitives unilatérales et à un blocus économique criminel.

On a en outre accentué qu’un faux récit promu par des organisations financées par le gouvernement nord-américain cherchait à occulter les réalisations du gouvernement bolivarien en matière des droits humains, politiques, économiques et sociaux, même sous les agressions les plus sévères.

Dans une réponse énergique, le Venezuela exhorte la Maison Blanche à palier les graves transgressions des droits de l’homme  sur son territoire, sans que les autorités et les institutions ne bougent du doigt pour protéger la population victime de leurs outrages.

Le Venezuela exhorte Washington à respecter le droit international de même que l’indépendance et la souveraineté nationale du peuple de Bolivar.

jcc/jha/ycv

EN CONTINU
notes connexes