samedi 20 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Pacte historique ne cesse pas de conquérir des électeurs en Colombie

Bogota, 25 avril (Prensa Latina) Les forces politiques aspirantes, à la tête desquelles défile le Pacte historique comme favori pour remporter les élections présidentielles en Colombie prévues le 29 mai, intensifient aujourd’hui leur campagne pour attirer les électeurs.

Les candidats et leurs équipes déploient des nombreuses actions de campagne, mais c’est le Pacte, coalition des forces alternatives, progressistes et de gauche, celui qui obtient le plus de soutien dans les événements organisés sur les places et dans les parcs des différents points  géographiques du pays.

Ce weekend, dans les départements de Boyacá et Medellín, des dizaines de milliers des personnes ont accompagné la formule présidentielle de cette force politico-électorale, une image qui se répète à chaque présentation publique de Gustavo Petro et Francia Márquez.

Parmi les propositions figurent notamment le fait de stimuler la production de ce pays qui malgré son potentiel, actuellement importe plus qu’il ne vend, comme le maïs, aliment de base colombien.

Des chiffres officiels illustrent que ce pays sud-américain a produit 926 mil tonnes de maïs en 2021 et a importé 5 million 654 mil tonnes.  Quatre-vingt-six pour cent du maïs consommé en Colombie est importé des États-Unis, d’Argentine et du Brésil. 

Petro souligne qu’il était urgent d’utiliser la terre pour dispenser de la nourriture à toute la population et que la révolution agricole nationale qu’il propose doit avoir un axe humain fondamental, aux mains des femmes rurales.

Le président du Pacte a mis l’accent sur le problème de l’utilisation et de la propriété de la terres, l’un des aspects essentiels qui ont généré et maintenu des conflits au sein du pays, un point inclus dans l’accord de paix de 2016.

Selon les sondages les plus récents, Petro reste aujourd’hui le favori pour remporter les élections du 29 mai en Colombie.

Le candidat du Pacte étend son avantage tant au premier qu’au second tour et s’impose « comme le prochain président » de la Colombie, selon une étude du Centre nationale de Conseil  (CNC) pour le magazine Semana.

Si les présidentielles avaient lieu aujourd’hui, le candidat du Pacte, un groupe qui rassemble les forces alternatives, progressistes et de gauche en Colombie, obtiendrait 38 % des voix au premier tour, indique le sondage.

Le candidat gagnant devrait remporter la moitié plus un du total des suffrages valablement exprimés. En revanche, un second tour sera organisé le 19 juin entre les deux candidats ayant obtenu le plus grand nombre des voix, et celui qui obtiendra la victoire gouvernera pour une durée de quatre ans sans droit de réélection.

jcc/livp/jcm/otf

EN CONTINU
notes connexes