dimanche 14 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Une agence de l’ONU regrette l’insuffisance de l’aide internationale au Yémen

Aden, Yémen, 29 avril (Prensa Latina) Le Fonds des Nations unies pour la population (Unfpa) a déploré vendredi l’insuffisance de l’aide financière internationale au Yémen qui souffre d’une grave crise humanitaire en raison de la guerre qui a débuté en 2014.

« L’opération d’aide au Yémen reste largement sous-financée », a affirmé l’agence onusienne dans un communiqué.

À titre d’exemple, elle a cité un sommet international organisé le mois dernier pour collecter des fonds afin de répondre aux besoins humanitaires urgents de millions de Yéménites.

Quelque 1,3 milliard de dollars ont été promis lors de l’événement, soit moins d’un tiers des 4,3 milliards de dollars nécessaires pour soutenir les programmes d’aide d’ici 2022.

Depuis le début de l’année, le manque de financement a contraint l’Unfpa à réduire ses interventions de protection et de santé reproductive au Yémen.

L’agence a prévenu que 23,4 millions de Yéménites, soit 75 % de la population, auront besoin d’une forme d’aide humanitaire d’ici 2022.

Plus de 4,3 millions de personnes ont été déplacées de leurs foyers, l’économie s’est effondrée et le système de santé s’est effondré, a-t-il ajouté.

Le Bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires a indiqué dans un récent rapport que 19 millions de Yéménites ont besoin d’une aide alimentaire et que 21,9 millions ont besoin d’un soutien pour accéder aux services de santé essentiels.

Elle a prévenu que d’ici 2022, quelque 2,2 millions d’enfants et 1,3 million de femmes enceintes ou allaitantes souffriront de malnutrition aiguë.

jcc/jcm/rob

EN CONTINU
notes connexes