mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

France Cuba rejette la position impériale des États-Unis concernant le Sommet des Amériques

Paris, 2 mai (Prensa Latina) L’association France Cuba a dénoncé aujourd’hui l’obstination des États-Unis à s’attribuer le rôle de juge suprême en matière de démocratie et de droits de l’Homme pour tenter d’exclure Cuba, le Nicaragua et le Venezuela du IXe Sommet des Amériques.

Lors de déclarations à Prensa Latina, l’organisation qui œuvre depuis plus de six décennies en faveur de l’île, a déclaré que Washington ratifie sa politique de sanctions unilatérales à l’encontre des pays qui ne se soumettent pas à ses mandats.

La semaine dernière, Cuba, par la voix de son ministre des Affaires étrangères, Bruno Rodríguez, a dénoncé l’intention des États-Unis de l’exclure du forum prévu en juin à Los Angeles.

Quelques jours plus tard, le secrétaire d’État adjoint nord-américain pour les Affaires de l’hémisphère occidental, Brian Nichols, a jugé improbables les invitations de La Havane, Managua et Caracas, bien que celles-ci n’aient pas encore été lancées.

D’après cette association française, le comportement de Washington est inacceptable en raison de sa politique de deux poids, deux mesures, en invoquant la démocratie et les droits de l’Homme pour justifier une éventuelle exclusion de ces pays, alors que les États-Unis violent ouvertement ces principes.

« Comment décrire un gouvernement qui viole impunément le droit international en imposant un blocus génocidaire au peuple cubain depuis plus de 60 ans, alors que la plupart des nations du monde et les citoyens nord-américains eux-mêmes s’y opposent ? », a-t-elle questionné en faisant référence au blocus imposé à l’île.

A cet égard, l’association a condamné le fait que ce blocus ait été intensifié de manière indigne au beau milieu de la pandémie de Covid-19.

Elle a également évoqué les outrages subis par les minorités aux États-Unis, le soutien de Washington aux coups d’État contre la Bolivie, le Nicaragua et le Venezuela, ainsi que les guerres et le chaos semés à des fins impérialistes.

France Cuba a condamné la nouvelle croisade des États-Unis contre la nation antillaise, le Nicaragua et le Venezuela et les pressions qu’ils exercent pour que d’autres gouvernements restent silencieux face à la manipulation utilisée dans le but d’exclure ces nations du IXe Sommet des Amériques.

peo/ssa/jf/wmr

EN CONTINU
notes connexes